RUE DU CAPITAINE CAPPERON, DEVENUE RUE RAHAL-BEN-AHMED

ET RUE MARIE - LAY, DEVENUE RUE FATIMA EL-FIHRIA

LA RUE DU CNE CAPERON EST PARALLÈLE À L'AVENUE DE CASABLANCA, ELLE PARTAIT DE LA RUE DU CDT HUMBERT ET REJOIGNAIT LA RUE DU CDT VERLET HANUS À HAUTEUR DU LOTISSEMENT SMELALIA

ci-dessous à gauche la rue du Cdt Verlet Hanus et à droite la rue du Cne Capperon.

marrakech_2008_12_Rues_Capperon___Verlet_Hanus
cliché Marcel Martin, décembre 2008

LOUIS CAPPERON participa à l'expédition qui assura la protection du Sultan du Maroc à Fes lors des troubles. Il fit un livre à partir des notes quotidiennes de son journal: AU SECOURS DE FES. Journal tenu au jour le jour par un officier français de la colonne de secours pour débloquer Fès assiégé, pendant la campagne de 1911. Paris, Ed. Charles-Lavauzelle, 1912 (245 pages)

Nous disposons de peu de noms sur cette rue (à compléter) :

n°27 - TEULON

n°31 - Cie Gle de chauffage et plomberie - Ets B. DOMEC

Famille ANGELI, côté pair face au n°31.

Noms dont nous ne savons pas à quelle hauteur de la rue ils étaient localisés.

BERDUGO ( famille Albert Berdugo)

AMY (Mme M.)

Famille PIGEON

Famille THOMAS André,

Familles FOURNIER, GIL, RODRIGUEZ, 

LA RUE MARIE - LAY CROISE LA RUE DU CNE CAPPERON :

Marie LAY était une infirmière d'origine bretonne qui soignait les marocains à l'hôpital Mauchamp. Elle traitait en particulier les malades d'épidémies. Elle en fut victime elle-même. Elle est morte à 22 ans en janvier 1939. 

N°10 - Mme JOUANY.

Merci aux riverains et amis de compléter.