ROUTE DE MOGADOR ET QUARTIER INDUSTRIEL.
La route de Mogador est devenue AVENUE HASSAN II.
C'était la prolongation de la rue Raymond Poincaré. Elle partait de l'avenue de France en direction de Mogador en passant devant la Gare des Chemins de Fer marocains. L'avenue Hassan II est ujourd'hui composée de l'ancienne rue Raymond Poincaré et de la route de Mogador. La nouvelle place de L'EMPEREUR marque aujourd'hui la séparation entre les deux anciennes voies.

- CIMAR – Station (Cie Industrielle des Pétrôles du Maroc)
- COMPTOIR MAROCAIN D’ALIUMENTATION - SIKSOU Joseph, conserves d’olives et fruits secs
- COOPÉRATIVE MAROCAINE AGRICOLE
- DUBREUCQ Ch. Villa Gaume
- ESSO Standard Dépôt
- ETLIMAR S.S.
- Immeuble C.F.M. - FESQUET
- OZO STATION OMNIUM MAROCAIN DES PÉTROLES
- RIERA Vincent – Plomberie chauffage
- Famille ROGGERO - Mme institutrice au Guéliz, puis directrice à la BA 707.
- ROSATI Eugène Constructions métalliques ferronerie
- SELECTION S.A.R.L. olives, conserves
- SHELL Dépôt
- (angle route de La Targa) : MASSANET Joachim, Usine du CRIN VÉGÉTAL

Le quartier industriel avait des rues qui portaient des noms de scientifiques: Lavoisier, Pasteur, Curie, Denis Papin, Blaise Pascal,.. Nous y reviendrons. Il comptait aussi des adresses sans indication de rue. Probablement la plupart d'entre elles se trouvaient Route de Mogador. Qui nous aidera à mieux situer dans la liste ci-dessous les personnes et les entreprises suivantes:

-n°14 - NOÉ
-n°26 – Famille MAUTNER
-n°44 – ETIEVANT René
-n°56 – FRUCTUS Conserves
- CAFÉ TERMINUS – LINARÈS Antoine
- CAPEL PEINTRE
- CARTIER A. & C.
- FARRET Battages et transports
- HOKA
- MANUFACTURE J.P. PITTERI - SEIDENBINDER
- MARTINEZ RODRIGO FILS – Sté OLIFRUITS

Merci de plonger au fond de votre mémoire ou d'explorer les coins cachés de vos tiroirs pour retrouver les indices qui feront jaillir les souvenirs et peut être resouder des liens d'amitiés distendus par l'épreuve du temps.