LES QUARTIERS DES SOUKS À L'EST DE LA PLACE DJEMAA EL FNA

RIAD_EZ_ZITOUN
cliquer sur le plan pour l'agrandir
LES LETTRES ET CHIFFRES CERCLÉS REPRÉSENTENT :
F: HÔTEL TAZI
1: BANQUE DU MAROC
6: COMMISSARIAT DE POLICE
26: MUSÉE DAR SI SAÏD
32: PTT MÉDINA
33: PTT DU MELLAH
34: PALAIS DE LA BAHIA

QUELQUES NOMS DE PERSONNES ET DE COMMERCES CONNUS EN 1956-57:

RUE DES BANQUES

Elle joint la Place Djemaa El Fna à la rue du Riad Zitoun Djedid.
N°  4 - Chaussures Koutoubia
N°15 - TORRENTE
N°23 - Cdt Jean GRIPON
N°23 - CAILLÈRES Georges chirurgien dentiste
N°34 - Électricité générale BERRADA
N°42 - Ets OMAR SMILI Frères
- BANQUE D'ÉTAT DU MAROC - Famille KRAUSS
- CONSULAT SUISSE - BEERLI
- Immeuble HASSAN TBER - FARÈS BENANI sucre

 RUE RIAD EZ ZITOUN EL KEDIM

 Grâce à Félicie AUZENDE-JAMET la liste des commerces et des familles de cette rue est plus fournie que bien d'autres rues..

-    N°2 – Restaurant SAADA
-    N°8 – DRAY Jacob
-    N°24 – Derb Skaïa - Familles LECHELETTE, LEMERCIER, CABRERA
    Pension AUZENDE –  Julien ROY-
    TORONDEL le musicien Mr PAGAN   
    Immeuble TAZI: PAOLINI, TORRE
-    N°31 - Derb Toubib – EL KAÏM
-    N°105 – ELALOUF
-    Pâtisserie confiserie G. BRUNO
-     Restaurant DUMAS
-     Bar BOYER
-     Épicerie de Pépé RUBI
-     Poissonnier
-     Ferronier
-     Le Hammam
-     Hôtel-restaurant de Mme MULLER
-     Boulangerie-Pâtissere SORBIÈRE

-     Restaurant de Provence KYDAS Dimitri & ROULIAS Dimitri.

-     PAPPAS Jean, Alimentation.

Souvenirs de Félicie AUZENDE-JAMET: "À l'entrée du Riad Zitoun Kédim en venant  de la place Djema el Fna  passée la porte  monumentale à gauche il y avait un Bar, il me semble que cétait Mr BOYER , en face du Bar il y avait le restaurant DUMAS.
Puis après le restaurant, il y avait la première épicerie de  PÉPÉ RUBI, par la suite il s'était  installé rue Bab  Agunaou; après Mr RUBI il avait un marchand de poissons, un ferronnier M. NOTARO , un petit derb conduisant chez Raymonde JUSNEL, le Hammam. Puis, descendant Riad Zitoun  sur la gauche c'était l'hôtel restaurant de Mme MULLER, une personne au fort caractère. Face au restaurant  se trouvait le Marabout Sidi BOULOUKAT.  Cette rue  débouchait sur Bab Agunaou  près de l'armurier Mr ARIBE.  En continuant après le restaurant de France  il y avait un fournil puis des échoppes des deux coté de la rue, sur la gauche la grande fontaine  et à l'angle du derb SquaÏa il y avait la boulangerie  pâtisserie SORBIÈRE et dans le derb squaïa il y avait  les familles DECHELETTE,  LEMERCIER, CABRERA, la Pension AUZENDE, puis TORONDEL,  le musicien  Mr PAGAN.  Dans l'immeuble TAZI   les familles PAOLINI  TORRE.

Après le derb Squaïa en continuant Riad Zitoun juste à côté de la Fontaine, il y avait un marchand de sfenjs
Si el Hadj ALI un ami de mes parents. Ah! les sfenjs de  Si ALI, ouak ouak qu'ils étaient !
Après Si ALI il y avait  la maison de Mr et Mme FAURE, les bouchers charcutiers,  grands-parents de Roger BEAU, vice président du nouveau bureau du SALAM MARRAKECH ;  ce que j'ai pu jouer dans cette cour !
Après  eux,  dans une ruelle sur la gauche, résidaient les familles MARTOS et  DELGADO ainsi que la famille TAUREL.
La famille  TILLET habitait une petite ruelle face  à Mr et Mme FAURE, les bouchers et au fond de  cette petite ruelle se trouvait un Marabout dont je ne me souviens plus le nom ; Adrien TILLET doit s'en souvenir!   
Dans le Riad Zitoun de nombreux tailleurs marocains cousaient des djellabas, des sarouels ,… d'autres familles occupaient les deux côtés de la rue , puis on arrivait  place des  Ferblantiers. »
Souvenirs de Roger Beau: Le bistrot en entrant dans le derb RZK à gauche était tenu par les familles BAILLET-Dumas. Le restaurant juste en face à droite était tenu par des gens dont je ne me souviens plus le patronyme (LAZARO peut-être), mais dont Adrien TILLET pourrait parler. Dans les années 50, donc plus tard, ce restaurant était tenu par un dénommé DIMITRI.

NOTARO avait son atelier à gauche en venant de Djemaa El Fna, du même côté que le café BAILLET-DUMAS.

Plus loin, à l’entrée du derb Sidi Bouloukat, et à côté du Marabout, il y avait justement le maréchal-ferrant (monsieur MENTON). Avant d’arriver au fournil il y avait un hammam à deux entrées distinctes (Hommes & femmes) du côté droit du derb RZK.

À la grande fontaine débutait un petit derb dont je ne me souviens plus le nom, mais où étaient les maisons de la famille BENZRIOUIL, transporteur, (les parents de Chama) et d’Amador MARTINEZ, lui aussi transporteur.  Leurs garages respectifs se situaient juste avant l’entrée de RZK, en face de la boucherie FAURE, à côté de la caserne des pompiers avant son transfert au quartier industriel.

La boulangerie SORBIERE, successeur d’un certain RUBI, se trouvait à droite, toujours en partant de Djemaa El Fna. Magasin et habitation faisaient l’angle entre RZK et un petit derb (nom oublié) qui rejoignait l’hôtel TAZI en passant devant l’entrée du « dispensaire des filles soumises » (c’était le nom officiel).

Hadj ALI, le marchand de « Sfenjs » installé dans RZK, habitait dans le derb ZOUAK situé exactement en face de la porte de la maison de mes parents. Y résidèrent aussi les parents d’Adrien TILLET jusqu’en 1941 ou 1942. Par contre, il n’y avait pas de marabout au fond de ce derb, mais la maison d’un saint homme d’une gentillesse extraordinaire. Il était de la famille du Sultan, Sidi Mohamed, grand-père du roi actuel. Lors d’un pèlerinage à la Mecque, cet homme m’avait rapporté un briquet en forme de petit pistolet que j’ai toujours. Adrien TILLET connaissait particulièrement tous les résidants de ce derb Zouak.

Avant d’arriver au bout de RZK, et de la place des Ferblantiers, et en gros à partir du derb Goundafi qui reliait RZK et Riad Zitoun Jdid, étaient installés de nombreux savetiers juifs qui fabriquaient des espèces de sandales à partir de pneus de voitures ou de camions. Le général d’Hauteville (quand il était en civil) et au moins l’un de ses fils en classe avec moi à Mangin étaient souvent chaussés de ce genre de sandales.

Ce derb RSK n’était animé par des commerçants que dans sa première partie (en gros jusqu’à la fontaine).

La famille TORONDEL habitait au fond d’une impasse prenant son origine dans RZK, du même côté gauche que la maison FAURE, et environ 30 mètres avant d’arriver chez moi.  Claude TORONDEL venait régulièrement aux Moussens, mais il n’y était pas en 2014.

Les MARTOS eux habitaient avant 1947 dans la ruelle située juste après chez moi, puis ils ont quitté cette résidence pour le Guéliz je crois. J’ai été en classe avec l’un des fils MARTOS. Une des filles MARTOS résiderait en Gironde, et un de ses frères serait en Espagne.

Quant à PAPPAS Jean, Alimentation. Il n’avait pas son magasin d’épicerie dans RZK, mais juste avant l’entrée du derb, exactement à coté de la boucherie charcuterie FAURE, et mitoyen du garage de la SATAS."

RUE DE LA RECETTE
N°49 - RUIZ Bachir

HOTEL DU BEARN, PICO Henri/Tony, Famille GOBAIN

HERNANDEZ entrepeneur de travaux public,

Famille VEGAS reparateur de Balances situe sur la rue qui menait au mellah (av Homman Flouaki),

Hotel GALIA. 

RUE DERB SIDI BOULOUKAT
N°7-9 - HÔTEL CÉCIL Mme BRAUD - LOPEZ - Famille CHAMOREL - FAR Michel
N°72 - SAES Raymond
N°75 - PERSONNIA Graziani Henri, exploitant forestier
N°101 - HÉRAUT
N°113 - FRANCESCHI
HÔTEL LA MASCOTTE - Georges POURTALÈS

RUE RIAD EZ ZITOUN DJEDID
-    N°6bis – BESANDA (Derb Sidi Bou Lefdail)
-    N°59 – BOGGIA
-    N°59 – DURU, inspecteur régional de l'urbanisme
-    KLINGER
-    MESNER OSGASZ, machines à écrire et à coudre

RUE EL KENNARIA
-    N°51 – M. & Mme BRUEGNE
-    N°96-98 – EL FASSY , Radiolux

RUE EL MOUASSINE
-    N°116 – ÉCOLE EL HAYAT (Derb Sname Mouassine)
-    SENHAJI – TSF, machines à coudre
-    Mme Vve Colonel RENAULT

PLACE DOUAR GRAOUA
-    Immeuble de S.A.I. MOULAY IDRISS – SHOCRON

DERB EL GEZA BAHIA
-    Martha HIRSCH

RAHBA KEDIMA – DERB TOUBIB
- N°71 - JACOBSEN & F. LOGAN – South Morocco Mission
        - Miss POLLOCK & Miss EADIE

RUE DERB DABBACHI
-    N°25 – RUAH ACG Négociant
-    N°45 – CAFÈ CONCERT ALGÉRIEN
-    N°48 – ROUILLY (Derb Djemaa Dabbachi)
-    HADJ MOHAMED BEN DJILALI

RUE BAB GHEMAT (Sdi Youb)
- BEERLI - TORRENTE

BAB FTEUH
- N°14 - DRAY Jacob
- N°15 - DRAY  chiffons et laines
- N°16 - DUCAU (Trick el Ksours)

MOUL KSOUR
- Derb R'kni - MUNIER Gaston

RUE DES KSOURS
- N°55 (Derb Djedid) - Docteur KEBAILI

FAHEL ZEFRITI KSOURS

- N°34 - LARROUMETZ

RUE SOUK EL OUARKA
- EDEN CINÉMA (Hugo TOSI)
- Famille CHRISTOPH ( Derb Ouarka)

SOUK GHZEL
- DELPLANQUE Achille, Laines  

RUE AHIDINE (à l'entree de la rue Bab Agnaou)

- CAFÉ: Famille Raoux Tati, Mado, Claude et parents.

 PRIÈRE DE COMPLÉTER PAR VOS COMMENTAIRES