Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
MANGIN@MARRAKECH
MANGIN@MARRAKECH
Archives
Derniers commentaires
12 avril 2010

PLANS "SECRETS" DE L'AERODROME DE MARAKECH

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX CONCERNANT L'AÉRODROME DE MARRAKECH

Plans des pistes et des principaux bâtiments.

51BE707

cliquer sur le plan pour l'agrandir

Balisage de nuit: les lampes de circulation de la piste principale parallèle à la bande d'envol sont placées tous les 350 mètres environ. 2 lampes côte à côte indiquent un tournant ou un alignement.

Ressources normales d'un aérodrome d'Etat mixte utilisé par des formations d'avions militaires.

SITUATION GÉOGRAPHIQUE  Latitude: 31° 37'N

Longitude: 08° 02 W  (3km. S.E. de Marrakech-Guéliz)

CARACTÈRES DES ENVIRONS: Relativement plats sans obstacles importants dans un rayon de 20 km. Collines de 150 mètres au N.E. et Minaret Koutoubia de 60 m à l'est.

REPÈRES PRINCIPAUX: Au nord, à 30 kms: Oued Tensift; à 25kms; Chaine des Djebelettes. Au sud, à 30 kms, Chaîne du Haut-Atlas (le Toubkal, 4165m). À l'E.N.E: ville et palmeraie. À l'est, entre l'aérodrome et la ville indigène: la Ménara, l'Oliveraie.

Altitude: 465 mètres (1.515')

Déclinaison: 11°24' (base 02/46), variation annuelle - 6°

INSTALLATIONS ET ÉQUIPEMENTS

51BA707

Radio. Radiophare 215 hm BA (2 kms SSE au cap 165°). Beacon 260 hm BA (sur le croquis). Gonio VHP 116,5 mfs 1550m du champ magnétique. STS 133 hj. CNA. Phare de rappel: portée 100 kms, 1 éclat blanc toutes les 5 secondes;

cliquer sur le plan pour l'agrandir

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

a) Obstacles: Au N.N.W et W à 2 km, ligne à haute tension. Au S.E. à 3 kms pylones de 15m (rangée)

b) Plateforme: Dimensions 2800 X 3600 m, sol plat, utilisation en toutes saisons.

c ) Pistes: Une piste d'atterrissage et d'envol de 2200 m X 45 m ( 7000 X 150) bitumée - 9F. U. 28-10

ÉQUIPEMENT RADIO ÉLECTRIQUE

Tour de contrôle: indicatif "Marrakech" - Fréquences 6440 kcs; 116,1 cmc, 126,18 M.C.S. (sur préavis), 396 kcs (sur demande)

CES PLANS ONT CINQUANTE ANS !

Il est déconseillé aux aviateurs amateurs de se servir de ces informations pour faire atterrir leur avion perso . En effet ces plans et renseignements sont tirés d'une brochure éditée en 1951. Mais qui sait, peut être que l'aérodrome n'a pas fondamentalement changé ?

AÉROPORT CIVIL:

Cette brochure à l'intention des avions de tourisme venant à Marrakech annonçait l'ouverture prochaine d'un aéroport civil en voie d'achèvement. "Il comportera tous les aménagements modernes: buffet, salons d'attente, téléphones, atelier de réparation, service de renseignements de toute nature, etc..."

En 1951 donc, ( sauf arguments contraires de la part des pilotes ou des commandants de la base ) les plans de l'aérodrome n'étaient pas fondamentalement différents des plans de 1935 excepté les bâtiments, le balisage et les tours. 

Les pilotes des années 1950 et d'autres témoins peuvent nous raconter leurs souvenirs dans les commentaires.

Publicité
Commentaires
J
Mon père et mon frère cadet Michel ont pratiqué l'aviation légère à Marrakech dans les années 1965-1972, l'aéro-club était en bout de piste, à côté de l'ancien aérogare dont l'accès se faisait côté Jardins de le Ménara.<br /> A l'époque, il y avait 3 avions : Fournier RF-3, Piper PA17 2 places (CN-TVX) d'apprentissage et piper PA-16 2+2 places (CN-TVY) "de voyage". Le PA-16 étant "resté" à Ouarzazate suite à un décollage un peu raté, l'Aéroclub l'avait remplacé par un Cessna 170 (CN-TTR). Le président de l'époque était tout d'abord M. LAURENT, et il me semble bien que MICOUD avait pris la suite. Dans ces temps là, on a retrouvé BEYRIS (mon père) secrétaire et LACHEZE (mon beau-père) trésorier. Moniteurs : GAMBA, FREDIANI et CAUMONT entre autres.<br /> Tout cela pour préciser qu'il existait à l'époque une piste en terre, perpendiculaire ou pas loin à la piste principale (orientée 01-35 je crois) , appelée "piste de crash". Elle servait à poser les petits avions de l'aéroclub au mois de juin quand tous les soirs au moment du coucher de soleil s'établissait un fort vent traversier sur la piste 10-28 qui rendait l'atterrissage très délicat avec ces avions légers à aile haute et à train bicycle.<br /> Plus tard, un rallye ayant remplacé le PA-17, le train tricycle rendait l'atterrissage par vent de travers moins problématique.<br /> S'il y a quelques pilotes de cette époque là, leurs souvenirs seront les bienvenus.
Répondre
Publicité
MANGIN@MARRAKECH
  • BLOG DES MARRAKCHIS DU XXe SIÈCLE: AUX TEMPS DE L'AVENUE MANGIN DEVENUE BOULEVARD MOHAMED V, DU CAMP MANGIN DEVENU CAMP DE L'ARMÉE ROYALE ET DU LYCEE MANGIN TOUJOURS PROLONGÉ PAR LE LYCÉE VICTOR HUGO,... SALAM MRK ! SOUVENIRS, CONTACTS, RETROUVAILLES
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité