LE 20 MAI 1920 LE PREMIER TRAIN ARRIVAIT À MARRAKECH !

EST CE QUE LE 2O MAI 2010 MARRAKECH FÊTERA LES 90 ANS DE L'ÉVÉNEMENT? 

Targa_MRK

Photo Flandrin colorisée

Au moment de l'établissement du Protectorat, les traités internationaux ne permettaient de construire que des lignes strictement militaires, uniquement destinées aux besoins des troupes engagées. De plus la construction de chemins de fer commerciaux était subordonnée à la construction définitive de la ligne du Tanger-Fez, concédée à une compagnie franco-espagnole. Aucune autre ligne ne pouvait être ouverte avant sa mise en service à cause d'une convention internationale exigée par l'Allemagne.

CRÉATION DU RÉSEAU FERRÉ EN VOIE DE 60:

L'administration militaire entreprit donc, avec du matériel essentiellement militaire (TYPE DECAUVILLE), la construction d'un réseau ferré de 0m,60 qui, grâce à son extrême souplesse, se prêtait merveilleusement au rôle qu'on attendait de lui. Il avait l'avantage d'être économique et de s'installer rapidement après une préparation du sol réduite, mais l'inconvénient d'être peu rapide (15 à 20 kms à l'heure) et de tirer des wagons de faible capacité. Fort heureusement, après sa défaite militaire, l'All emagne ne pouvant plus s'y opposer, le réseau existant en voie de 0m,60 fut ouvert à l'acheminement des marchandises et même au transport des voyageurs.

La ligne de Casablanca - Berrechid - Oued Zem fut ouverte à l'exploitation le 1er novembre 1917  et le 20 mai 1920 le rail atteignait Marrakech. Le 28 juin 1921, la ville de Casablanca était reliée directement avec celle d'Oujda en passant par Rabat, Kénitra, Meknes, Fez et Taza. Il fallait tout de même quatre heures pour joindre Rabat depuis Casa en 1920.

Num_riser0001 CFM_Le_Personnel

Photos communiquées par Mohamed Benhima et © Christian Martinie

Le matériel et le personnel des CFM

 

CFM_Le_mat_riel 

© Christian Martinie  Train92

CRÉATION DU RÉSEAU FERRÉ À VOIES NORMALES

À partir de la fin de la guerre de 14-18 et pendant que fonctionnait le réseau à voie de 0m,60 les travaux d'études et de construction du réseau ferré à voie normale ( 1m, 437) furent poussés activement. Dès 1923, un premier et important tronçon fut livré au public. Cependant pour Marrakech la réalisation fut plus tardive, la jonction définitive intervint seulement en 1928.

R_gulatrice_de_Marrakech

La Station Régulatrice de Marrakech Photo © Christian Martinie

En 1929 les deux réseaux fonctionnaient simultanément car le nouveau réseau à voie normale ne desservait pas encore toutes les villes. Cette année là, alors que le réseau en 0m,60 comptait 1300 kms de voies exploitées, le réseau à voie normale  atteignait 576 kms de lignes, auquel on pouvait ajouter la ligne reliant Fez à la frontière de la Zone espagnole, soit 203 kms. A noter qu'en zone espagnole il n'y avait que 92 kms de voies ferrées en exploitation.

Christian Martinie partage avec nous des photos de 1929 à 1932 qui montrent comment et par qui le tracé fut réalisé.

Tra_ons_la_route___1929

1929 : Préparation du tracé. Photo © Christian Martinie

Apr_s_avoir_trac__la_route

1929: le cassecroute réunissant personnels militaires du génie et personnels civils. Photo© Christian Martinie

Vers_Safi___Avril_1932

Vers Safi - Avril 1932. Photo© Christian Martinie

Comme l'exploitation simultanée des deux réseaux s'opéra pendant plusieurs années, il est intéressant d'observer sur une carte quels étaient leurs itinéraires respectifs. On voit que la voie normale atteignait Marrakech avant 1929, cependant ce n'est qu'en 1934 qu'un train put relier Marrakech à Tunis.

CARTE DES ROUTES ET DES CHEMINS DE FER DU MAROC DE 1929

2728CART00

Cet extrait de carte au 2.000.000 peut être agrandi en cliquant dessus. On devine plus qu'on ne voit que la voie de 60 ( en noir) arrivait à Marrakech par le pont routier sur le Tensift, alors que la voie normale faisait le tour de la colline du Guéliz en site propre.

2728CART02

En rouge, les routes et les pistes en exploitation en 1929; en bleu, la nouvelle ligne ferroviaire à voie normale reliant Casablanca à Marrakech avec une bifurcation vers Oued Zem à hauteur de Berrechid; en noir avec des hachures, la voie de 0,m,60 initialement construite par l'armée. Au départ de Casa, elle s'écarte plus à l'ouest en passant par Foucauld et El Khemisset, puis revient à l'est de la route à partir de Benguerrir. Les pointillés désignent des voies en projet à l'époque.

Mohamed Benhima, ancien du LVH nous a permis de compléter les informations réunies sur cette page grâce à deux ouvrages:-  Pierre de Sorbier de Pougnadoresse, le Colbert de Lyautey  par Bertrand Desmazières, réédité en 1998 chez Editions de La Porte et L'Harmattan,qui comprend tout un chapitre consacré aux"Avatars et tribulations du projet de chemin de fer au Maroc.
-
La Grande Encyclopédie du Maroc  éditée en 1986 et comprenant onze volumes.
Christian Martinie complète notre documentation photographique en nous envoyant un bouton de veste du personnel de la compagnie ferroviaire des CFM (Chemins de Fer Marocains).

Merci aux personnels des CFM IMG_0006  Photo© Christian Martinie

de partager leurs souvenirs.

 

Qui nous racontera ses souvenirs de jeux dans l'ancienne gare désaffectée des CFM en voie de 60 ? Qui habitait à côté et s'en souvient?  Qui aurait des photos ou des cartes postales de ces trains sur voies étroites ? CHKOUN ?