ROUDNEV, PHOTOGRAPHE À MARRAKECH PENDANT PRÈS D'UN DEMI-SIÈCLE

Roudnev a réussi de très beaux clichés sur Marrakech qui dénotent une technique éprouvée tant dans la prise de vue que dans l'exposition à la lumière et à la sélection des tirages. Un regret, il utilise un papier support médiocre, proche du buvard, pour imprimer ses cartes postales.

Excepté ce papier médiocre que d'autres éditeurs employaient à la même époque, il disposait de bons produits, ceux de la société qui succéda aux frères Lumière. Les pochettes pour tirages et négatifs datant de l'époque "Lumière et Jougla" en témoignent.

Photo_Roudnev

La pochette correspond à la période 1911-1928. Après cette date la raison sociale est devenue "Société Lumière"

MAIS QUI ÉTAIT LE PHOTOGRAPHE MARRAKCHI ROUDNEV ?

ROUDNEV ( Руднев en Russe) est présent à Marrakech en 1920, probablement un peu avant - la Révolution russe est d"octobre 1917. Il s'installe dans la Ville rouge en Médina et va y rester de longues années, puisqu'il était encore le photographe attitré du Lycée Victor Hugo au début des années 60.

img132

La vieille pochette "Lumière et Jougla" situe son studio 73 rue Bab Agnaou, aujourd'hui rue des Princes.

Photo_Roudnev_16rue_Bab_Agnaou

Mais si le 73 resta son domicile, une mention au dos d'une seule carte postale permet de constater qu'il avait déménagé son studio dans la même rue, au 16. Une carte publicitaire communiquée par le collectionneur Halfaoui nous le confirme.

À l'opposé des photographes de Casablanca venus pour un court séjour à Marrakech prendre des clichés comme le ferait un touriste, il choisit son sujet, son jour en fonction du temps, la meilleure heure pour la lumière, puis sélectionne le tirage qu'il préfère parmi d'autres et prend soin de lui donner une légende précise. 

On a de lui une série de cartes postales numérotées, dont la plupart portent la mention "MARRAKECH" mettant en images de nombreux sites de la VILLE ROUGE. Dans la même série numérotée certaines portent la mention "MAROC" centrée plus sur les coutumes que sur les lieux, plus exceptionnellement des cartes indiquent un autre lieu,  par exemple "TELOUET". Roudnev avait aussi ses clients, les établissements scolaires pour les photos de classe, mais aussi les entreprises: on a de lui par exemple, des photos des différents établissements de la Société Marseillaise de Crédit au Maroc. Il existe aussi une série de cartes postales non numérotées dont les clichés sont parfois les mêmes que ceux la série numérotée. Outre ses propres photographies, Roudnev a édité des dessins d'artistes comme Bruckmann.

ROUDNEV et sa femme, née STARK (également d'origine Russe) ont vécu un demi siècle à Marrakech et pourtant nous ne savons que peu de choses sur eux. Pour mieux rendre hommage à ce photographe qui a si bien su mettre en valeur Marrakech, nous invitons nos lecteurs qui connaissaient le couple ou qui détiendraient des informations sur leur présence à Marrakech d'écrire ce qu'ils aimeraient partager au bas de cet article dans les commentaires ou d'utiliser le lien "contacter l'auteur".

 

LA SÉRIE "MARRAKECH" NON-NUMÉROTÉE EST PEU NOMBREUSE

img131Elle porte au dos "Photo Roudnew, Marrakech-Médina"

MARRAKECH___Menahra__Roudnev

Menhara

img072

Marché aux grains

img073

Souck El Khemis

img074  img075

Djenah el Hartsi - Les Remparts

img076

Avenue de la Koutoubia

img078

Épicerie de la Koutoubia

img079

Marrakech - Ce cliché portera le numéro 9 dans la série numérotée. Il a vraisemblablement une importance particulière pour Roudnev; c'est le seul auquel il donne pour légende les 9 lettres de Marrakech et rien d'autre, comme s'il résumait toute la ville rouge pour lui, une ville éternelle et un voyageur qui s'approche de ses remparts ou s'en éloigne.

LA SÉRIE NUMÉROTÉE

Roudnev, citoyen de Marrakech, nous fait découvrir des lieux nouveaux que les autres photographes avant lui, semblaient ignorer. Grâce aux collectionneurs Bazooka Joe et Halfaoui (dont le site "Marrakech au début du XXe siècle" est accessible par un lien dans la colonne de droite), nous pouvons exposer un échantillon important de ses photos. Ces clichés nous permettent de mieux connaître ce photographe marrakchi dont les cartes postales ont surtout été diffusées dans l'entre deux guerres.

La série numérotée est en deux parties, les numéros de 1 à 100 et les numéros 101 à 127 et peut être plus. Elles ont des dos différents. Les premières portent la mention "Roudnev, éditeur, Bab-Agnaou, Marrakech-Médina" les autres "Edition Photo Roudnev - Marrakech"

2 MARRAKECH Djemâa el Hartsi Roudnev

2 DJEMAA EL HARTSI

Vue du kiosque à musique du jardin du Hartsi

22_22MARRAKECh___Menahra__Roudnev

22 Menahra

img082

23 Les Barbiers-Chirurgiens

img083

24 Les Tombeaux Saadiens

img084

26 Les Tombeaux Saadiens

img085

27 La porte des tombeaux Saadiens

31_MARRAKECH__Avenue_du_Gue_liz__Roudnev

31 Avenue du Guéliz - Cet exemplaire a voyagé en 1934

31_1

Roudnev_HARTSI32

32 GUELIZ - Entrée du Jardin Djenah el Hartsi

Les anciens marrakchis s'en souviendront car beaucoup d'activités culturelles ou sportives s'y pratiquaient de même que s'y déroulait la célèbre foire de Marrakech.

img087

34 Une Fontaine

img088

35 Un vieil Arabe

img089

37 Marchand de Grenades

ROUDNEV38

38 Avenue de Casablanca

Cette double haie d'arbres sera coupée vers 1932 et remplacée par des palmiers, mais les plus âgés d'entre nous s'en souviennent encore.

 3399_MARRAKECH___Rue_des_Doukkala_en_1929__Roudnev

39 Guéliz - Rue des Doukkalas en 1929

Rare example de cliché daté

img090

42 Une bonne récolte

img134

43 Marchand de sel

img092

45 MAROC Charmeur de Serpents - Roudnev n'indique pas que le cliché a été pris à Marrakech, néanmoins il est aisé de reconnaître le garage de la CTM.

CP_M_Kech_ancien_Bab_Doukkala_21

47 PORTE BAB DOUKKALA

Roudnev a su saisir le mouvement de femmes actives ce qui donne à la porte de Bab Doukkala une dimension économique et pas seulement la marque d'une architecture majestueuse.

img094

49 Avenue du Guéliz.

img095

50 Fête des drapeaux

img096

52 Porte des Tombeaux Saadiens

CP_M_Kech_ancien_Remparts_38

59 LES REMPARTS ET LA ROUTE DE BAB DOUKKALA

Un document pour imaginer les routes avant la construction du réseau de voies de circulation automobiles. (cette carte a été oblitérée en 1935)

0825___60_MARRAKECH_KOUTOUBIA_Roudnev

60 KOUTOUBIA

img098

63 Bab Ahmar

70_MARRAKECH__Jardin_Public__Roudnev

70 - Jardin public - Cette carte a été envoyée en 1932.

70_1

img102

72 Bab Khemis

img103

73 Marchands de poteries

1371___74_MARRAKECH_Mosque_e_des_Tombiens_Saadiens_Roudnev

74 MOSQUÉE DES TOMBEAUX SAADIENS

A l'époque le minaret nécessitait un ravalement, mais Roudnev préfère montrer la mosquée au premier plan.

img106

85 Fort Bab Agnaou

img107

88 MAROC Charmeur de serpents

img108

89 Charmeur de Serpents sur la place Djemaa el Fna

img109

91 - La Bahia "Un coin de jardin du palais du Sultan"

img110

92 - La Bahia

img111

93 - La Bahia

1107___94_MARRAKECH_La_Bahia_Roudnev

94 La Bahia

Les arches du palais sont cadrées de manière à apparaitre incomplètes, afin de donner de l'élégance à l'architecture.

img112

96 La Bahia.

img113

99 Tombeaux Saadiens

img114

100 MAROC - Danseurs chlehs (sic)

 

ROUDNEV ÉDITEUR DE DESSINS

Dans la série de 1 à 100 se trouve également des dessins de deux artistes que Roudnev a édité en cartes postales.

img099  img100

Il s'agit de dessins de Bruckmann N° 65 et 66, cliquer dessuspour les agrandir.

img104  img105

N°77 de Bruckmann et N°80 de Pierrette

 

LA DEUXIÈME PARTIE DE LA SÉRIE NUMÉROTÉE (À PARTIR DE 101) et à partir de 1929.

Roudnev se référence plus dans l'édition de photographies; plus tard il cèdera tous ses clichés de cartes postales à une maison spécialisée et beaucoup plus puissante: Combier à Macon, connue aussi sous la marque CIM.

img115

103 Une scène agricole

img116

104 Souk des roseaux

img136

105 Une caravane en repos

106_La_nouvelle_Eglise_du_Gue_liz__Roudnev

106 - La nouvelle Église du Guéliz (inaugurée en 1929)

Au verso la correspondance évoque une petite fille probablement née en 1932.

106_1 cliquer sur la carte pour lire

LES ENVIRONS DE MARRAKECH

Roudnev avait déjà présenté un cliché du sud dans le début de la série. Dans la deuxieme partie il présente plusieurs clichés des routes et des sites des environs.

img093

TELUET - Les Touaregs

img119  Route Goundafa

img120 img121  img126

Routes de Goundafa et d'Azni; village de Tanahout

cliquer sur les vignettes pour agrandir les clichés 

112_MARRAKECH_Une_petite_Rue_Roudnev

112 - Une petite rue - Cette carte a voyagé en octobre 1942.

img123

115 - Les remparts

img124

116 - Les remparts

img125

122 - Les remparts pris de bab Doukkala

127

127 - Bab Agnaou

MERCI AU PHOTOGRAPGHE ROUDNEV D'AVOIR AUSSI BIEN SAISI L'ÂME DE LA VILLE ROUGE ET DE NOUS LA MONTRER TELLE QU'ELLE ÉTAIT ENTRE LES DEUX GUERRES MONDIALES

CE PREMIER ARTICLE SUR LE PHOTOGRAPHE ROUDNEV SERA SUIVI D'AUTRES APPORTS SUR SON OEUVRE À MARRAKECH.

Michel de Mondenard

 © Cette présentation des éditions photographiques et des clichés de ROUDNEV sur Marrakech n'a pas de précédent, elle ne saurait être reproduite sans l'autorisation de l'auteur et la mention de Mangin@Marrakech à la date du 30 mai 2011.

 

Le photographe Roudnev eut une fille unique qui émigra aux Etats Unis
Le photographe marrakchi Alexandre Roudnev et sa femme née Stark eurent une fille Lydie Marie née en 1928 à Marrakech
Nous avons une photo de classe de l'école des Jardins où elle se trouve vers 1939. L'école des Jardins utilisa les locaux neufs du lycée Mangin avant la création officielle de cet établissement en Lycée. Lydie avait pour camarades de classe Andrée Montpied et Camille Trinquier.
Lydie Roudnev quitte Marrakech à l'époque de la guerre de 1939-1945. Certaines rumeurs la croient morte.  En fait elle est partie pour les USA où elle s'est mariée le 26 aout 1955 à Freeport avec un jeune docteur qui avait fait ses études médicales à Rome.
Le Docteur William D. Reinwen né en juillet 1924, à Centinje en Yougoslavie fut un spécialiste de chirurgie orthopédique. Ses parents étaient Michael Reinwen et Liubica Petrovich-Niegos de la dynastie des Petrovich-Niegos.
Il était ainsi cousin avec la Reine Elena d'Italie. Le docteur et Lydie étaient des sportifs et pratiquaient le cyclisme, le ski et le tennis, mais aussi des amateurs des arts: peinture, musique, opéra, horticulture,...
William participa à la guerre de Corée comme chirurgien
Ils eurent deux filles Liz et Jean.
Il est décédé le 15 aout 1995 à 71 ans. Le service funèbre eut lieu à l'église orthodoxe de rite Grec.
Lydie Roudnev veuve du Dr William Reinwen est décédée en Italie le 5 juin 2004
Sa fille Liz épouse de Curt Behrens eut trois enfants: Karl, Christina et Adam Behrens
Son autre fille Jean épouse de William Danner eut Beth et Amy Danner, ainsi que Kelley qui épousa Steve Miller-Ostrovsky.
Le photographe Alexandre Roudnev était bien connu des élèves des écoles, collèges et lycées de Marrakech  Nous ne savons pas ce que sont devenues ses collections de photographies dont l'intérêt pour l'histoire de la Ville rouge est immense; Est ce que les enfants et petits enfants de Lydie le savent ? Nous espérons qu'ils trouveront et liront ce commentaire et qu'ils pourront nous aider à localiser les archives d'Alexandre Roudnev.