TRADITIONS PHOTOGRAPHIQUES ET ÉDITIONS ARMÉNIENNES DE CARTES POSTALES

POUR FAIRE SUITE À LA FAMILLE KRICORIAN QUI ÉDITA DES CLICHÉS DE MARRAKECH À PARTIR DE 1915 ET QUI CONTINUA SON ACTIVITÉ D'ÉDITEUR JUSQU'AUX ENVIRONS DE 1930 NOUS NOUS INTÉRESSONS À DEUX AUTRES ÉDITEURS ARMÉNIENS ÉTABLIS AU MAROC, D'UNE PART A. TCHAKERIAN ET D'AUTRE PART AVEDIS. TOUS LES DEUX ONT DES PHOTOS DE MARRAKECH DANS LEURS COLLECTIONS.

L'ÉDITEUR AVEDIS TCHAKERIAN

A 

Publicité d'Avedis Tchakerian

Le prénom Avedis est typiquement arménien, il témoigne d'une identité chrétienne et se traduit par "Bonne nouvelle", "Annonciation". Bonne nouvelle est le sens originaire de Évangile et l'Annonciation est le terme utilisé dans le christianisme pour parler de l'annonce faite par l'ange à la vierge Marie de la future naissance de Jésus.

Cet éditeur a produit de nombreuses vues sur le Maroc et en particulier sur Casablanca et Rabat, ainsi que plusieurs collections. Il a édité aussi une série de clichés sur Marrakech. Ses légendes font supposer qu'il a utilisé les services d'un excellent photographe, mais n'est jamais allé lui-même à Marrakech. Sa collection de photographies se concentre principalement sur l'image qu'il se fait de Marrakech. Une place conséquente est réservée à la Palmeraie ainsi qu'à l'architecture. C'est une collection pour touristes.

 Tchakerian_abreuvoir_bab_Doukkala07

MARRAKECH – L’Abreuvoir de Bab Doukkala

 1Baignade296

 MARRAKECH -Une baignade 

Pour ceux qui connaissent le Maroc, il ne s'agit pas d'une baignade, mais de laveurs de linges utilisant leurs pieds pour battre le drap ou le vetement au bord de l'abreuvoir. Tchakérian est l'éditeur, pas le photographe, il n'a peutêtre jamais mis les pieds à Marrakech, il met la légende qui lui parait le plus probable. Merci au photographe d'avoir immortalisé ces laveurs de linges.

 0009___MARRAKECH___La_Palmeraie_et_le_moyen_Atlas_Tchake_rian

MARRAKECH - La Palmeraie et le Moyen Atlas

 1PalmeraieMyAtlas298

MARRAKECH - La Palmeraie et le Moyen Atlas

L'éditeur utilise la même légende pour deux clichés différents; en fait pour la première il s'agit de la Route de Casablanca et du Fort du Guéliz, alors que pour la seconde, la vue montre le vaste lit de l'oued Tensift et les palmiers qui bordent ses rives.

 1184___MARRAKECH_une_rue_couverte_Tchakerian  1365___MARRAKECH_Vieille_Mosque_e_Mosque_e_Tchake_rian

MARRAKECH – Une rue couverte - Vieille mosquée

1RueMosquee291

MARRAKECH - Une Rue et les remparts

L'éditeur s'est-il aperçu que son photographe avait pris deux clichés du même site ? Il ne semble pas.. en effet la légende de l'un est Vieille mosquée et celle de l'autre Une rue et les remparts

 1224___MARRAKECH_Souk_couvert_Tchake_rian

MARRAKECH – Souk couvert

 1TerrassesBahya290

MARRAKECH – La vue sur les Terrasses de la Bahya

 1MosquéeZ292 OO 1CoinPalmeraie297

MARRAKECH – Une mosquée - Un coin de la Palmeraie

cliquer sur les photos pour les agrandir

Il s'agit à gauche de la Médersa Ben Youssef avec son bassin au premier plan et à droite la rive de l'Oued Tensift

.1Mouaccin293

MARRAKECH – Fontaine du Mouaccin (c'est une erreur il s'agit de la fontaine Sidi El Hassane, mais Tchakérian connait mal Marrakech, il est établi à Casablanca)

 1PistePalmeraie294

MARRAKECH – Une Piste dans la Palmeraie

Il s'agit probablement de la piste donnant sur Bab Doukkala. Belle prise de vue du photographe !

 1RuinePalmeraie295

MARRAKECH – Une ruine dans la Palmeraie

On remarquera que la propriété de gauche est moins bien entretenue que celle de droite.

 

Avedis-Tchakerian-Casa

Grâce à Norbert, filleul d'Avedis Tchakerian nous disposons d'une photographie du libraire-éditeur de cartes postales à qui les marrakchis doivent ces beaux clichés. 

Merci à Avedis Tchakerian pour ses choix, merci aussi à son ou ses photographes pour ces clichés particulièrement intéressants sur la Ville rouge. Peutêtre que Flandrin fut l'un des photographes d'Avedis Tchakerian, puisque avant d'être son propre éditeur, Flandrin se fit éditer par Tchakérian. Une carte postale de plusieurs vues de Casa, postée en 1920 en est la preuve.

 

 

L'ÉDITEUR AVEDIS EST AUSSI LIBRAIRE À CASABLANCA

L'éditeur AVEDIS ne doit pas être confondu avec Avedis Tchakerian. Le siege des Éditions AVEDIS se situe Boulevard d'Amade près de la Grande Poste, qui s'appella d'abord la Nouvelle poste. Elle fut construite en 1918 par l'architecte Adrien Laforgue,. le frère du poète Jules Laforgue. Les Éditions AVEDIS, librairie-papeterie existaient au Maroc avant cette date. Peu de clichés d'AVEDIS concernent Marrakech, ce sont principalement des monuments de Casablanca et des établissements militaires. Quelques rares clichés se rapportent à la Ville rouge, ils sont de qualité excellente. Il existe aussi des photos qui auraient pu être prise à Marrakech comme dans tout autre lieu du Maroc dans la mesure où l'éditeur s'intéresse à des scènes d'intérieur ou à des activités traditionnelles. Par exemple ci-dessous "Type de Marocaine"

 Avedis_TypeDeMarocaine01

Admirons ci-dessous deux vues sur Marrakech particulièrement esthétiques.avedis1img286

 Souk couvert

avedis2img288

Une piste dans la Palmeraie

Un jour, peut etre, les historiens de la photographie découvriront les noms des photographes qui ont proposé leurs clichés aux éditeurs arméniens. Ils ont leur mérite, celui d'avoir réalisé en général de beaux clichés et saisi des aspects importants des traditions marocaines. Les éditeurs qui constituent les collections doivent aussi être félicités pour leurs choix. Aux éditeurs arméniens nous devons la mise en valeur des types et des scènes les plus caractéristiques de la Ville rouge.

Michel de Mondenard

Les remerciements doivent aller également à nos amis Halfaoui et Bazooka Joe qui nous ouvrent si volontiers leurs riches collections. Une vingtaine de clichés illustrent cette deuxieme partie.

 © Cet article ne peut être reproduit sans l'accord écrit de l'auteur et sans la mention de l'édition et de sa date: Mangin@Marrakech,  20-25 aout 2011.