Joyeux_anniversaire_Blandine

 

 

 Et si Blandine cliquait sur la fleur ...

 

 

2° Régiment de Tirailleurs Marocains

 

 

 

Nouvelles brêves: Ils sont de 80 à 100 à avoir répondu à l'appel de Robert Lucké. Ils seront à Marrakech pour la semaine du 14 au 21 mai.

Michel a des souvenirs du 2e RTM, il nous en parlera bientôt.

Valérie, la petite fille de M et Mme MARTIN a vu avec plaisir ses grands parents en uniforme de 1942, sur de vieilles photos rapportées par Bernard Joudoux (voir 14 juin 2012)

P1030256

Monique Bonneau revient aussi à Marrakech dans quelques jours. Elle nous a fait parvenir une photo de son grand père Clément Hébréard, imprimeur avenue Mangin qui se trouve dans l'article du 12 avril.

Recherche: Jean-Louis Radis aimerait retrouver Jacques Moreno, ancien du LVH qui peut l'aider ?

Michèle Biguet a habité la Base 707 jusqu'en 1961 et recherche ses amies.

FHAL, UN PHOTOGRAPHE SURPRENANT

 © Cet article de Michel de Mondenard sur le photographe FHAL est original, il s'intéresse à un photographe de Marrakech après la guerre de 14-18. Il appartint aux marrakchis de lui donner la place qui lui est dûe dans la mise en valeur de la ville rouge. Par ces lignes nous espérons que d'autres feront mieux connaitre ce photographe. Cet article ne peut être reproduit sans l'autorisation de l'auteur et la mention de Mangin@Marrakech 20 avril 2013.

Raison sociale Photo Fhal édit. Marrakech

Étrange photographe,.. l'horizon n'est pas horizontal sur certaines de ses prises de vues, il utilise des orthographes à lui: Guélize, Kautoubia, Bab Edjidid, Djéma Léfna..  Nous ne savons pas grand chose du photographe Fhal... sinon qu'il travaillait à Casablanca avant de s'installer à Marrakech. Il semble qu'il n'y soit pas resté longtemps. Certaines de ses photos sont précieuses pour la conservation du patrimoine de la Ville rouge.

Fhal_01 1 Vue générale du Guélize - L'espace est pelé entre le pied de la colline du Guéliz et l'avenue de Casablanca. La piste devant est la future rue de la Targa, le camp Mangin n'est pas encore construit. Sur la droite se dressera plus tard le Lycée Victor Hugo. C'est le Guéliz au début de sa consrtruction.

Fhal_02 2 Les services municipaux - Place Djemaa El Fna

Nous n'avons pas la série complète des cartes postales de FHAL sur Marrakech. Elles sont rares, elles n'ont pas été tirées en grand nombre. 

Le photographe FHAL est arrivé à Marrakech après la guerre de 1914-1918, ses premières cartes postales ont voyagé en 1919. Fhal est un nom qui vient de l'arabe mais qui n'est pas un patronyme arabe. En arabe, "fhal" signifie courageux, viril, par extension il peut signifier aussi le petit de la chamelle, une petite flûte ou même une personne au teint basané. C'est le nom d'une famille juive qui a essaimé autour de Constantine dès le XVe siècle; comme souvent les juifs prenaient des noms du pays où ils venaient d'immigrer. Yaakov FHAL y fut rabin à cette époque. À Marrakech deux rues de la Médina associent le nom de Fhal : Derb Fhal Zefriti et Derb Fhal Chidmi mais sans aucun rapport avec le photographe.

Fhal_05   5 Sénégalais et sa petite famille. La colonie sénégalaise de Marrakech était importante du fait des bataillons de Tiraileurs et de Spahis qui y tenaient garnison. Les Sénégalais dans les colonnes militaires étaient souvent chargés aussi de convoyer les approvisionnements et les munitions supplémentaires. Les femmes sénégalaises et les enfants suivaient les déplacements des militaires. 

Merci à l'ami Halfaoui de nous avoir ouvert sa belle collection de cartes postales. Elle contient plus de la moitié de celles éditées par le photographe Fhal à Marrakech. Pour la compléter il faudrait aussi les numéros 3, 4, 7 et 9 à 11. 

Le photographe FHAL ne s'est pas contenté de réaliser une série de 20 cartes postales numérotées de Marrakech avec sa Médina, son camp militaire, son quartier du Guéliz naissant et des personnages il a produit aussi des cartes postales non numérotées. Nous en présentons un exemplaire qui montre une bonne maîtrise de la photographie en studio, assez proche des collections semblables du photographe FLANDRIN.

Photo_Fhal_Mauresque Jeune mauresque dans son intérieur.

IMG_0812La série numérotée se poursuit par deux cartes qui représentent des scènes d'intérieur. D'autres photographes  ou éditeurs avaient  publié ce genre de cliché dans des séries "scènes et types". Fhal les intègre à sa série de vues sur les sites remarquables de la ville et les intitules: 6 Sujets Marocains pendant la sieste, proche du cliché de la Jeune mauresque précédent non numéroté et 8 Type de femme juive. Ce mélange de clichés d'intérieur de femmes à la poitrine dénudée avec des lieux caractéristiques de Marrakech peut étonner. C'est une des originalités de Fhal.

Nous poursuivons avec une vue de la Place Djemaa Elfna, la Banque, la Civette-bureau de tabac et le Café Glacier.

Fhal_12 12 Banque d'Etat et le Glacier 

Fhal_13 13 Marché aux roseaux

FHAL_14 14 Bab Edjidid et la Kautoubia (Pour élargir la voie, cette porte a été supprimée). Plusieurs des clichés de Fhal sont assez proches de ceux de Willemse qui fit paraître sa collection la même année 1919, mais seulement quelques mois plus tard. Il est intéressant par exemple de comparer les clichés sur le Parc à fourrage ou sur les bâtiments des Subsistances.

Fhal_15 15 Vue générale du Parc à fourrage

Fhal_16 16 Rue des teinturiers

Fhal_17  17 Vue générale des subsistances

Fhal_18_Place Djemaa El Fna 50 18 Place Djema Elfna

Fhal_19 19 Place Djéma Léfna

Fhal_20-LaPoste_du_Guelize_5857850 20 La Poste du Guélize

Ce cliché avec son cheval et sa bicyclette est l'un des plus connus de Fhal, il met en valeur la première poste du Guéliz.

Il serait intéressant d'en savoir plus sur ce photographe marrakchi. Est ce que le photographe FHAL a été contraint de quitter Marrakech après 1919-1920 ? Il avait exercé à Casablanca pendant une courte période peu après la Foire exposition de septembre-novembre 1915 car on trouve en 1916 une série de clichés assez rares sous la raison sociale Photo Fhal. Nous présentons un cliché plutôt bien réussi de cette première période.

Fhal_Casa_4Musee 4 - Casablanca - Le Musée commercial. Dans cette série la carte 3 présentait - Le jardin du parc de l'Artillerie.

FAHL avant cette série de 1916 avait édité à Casablanca des cartes postales en utilisant des clichés du photographe FLANDRIN. Nous connaissons par exemple une carte postale représentant des Femmes marocaines un jour de fête ( Scènes et types du Maroc) qui est un cliché de Flandrin édité par Fahl. Flandrin proposait ses clichés à d'autres éditeurs, Tchakérian par exemple. 

FHAL n'a pas produit de cliché du Mellah de Marrakech. D'autres photographes comme E. Limanton s'y sont beaucoup plus intéressés que lui. Peut être que des membres de sa famille pourront nous dire plus sur son oeuvre photographique et nous en révéler d'autres facettes. Espérons le.

Michel de Mondenard

blog_Fhal

 

 © Cette présentation du photographe FAHL à Marrakech est originale; personne n'a écrit à ce jour sur ce photographe. C'est aussi une contribution à la mise en valeur du patrimoine ancien de Marrakech et une incitation à approfondir le sujet pour les chercheurs en Histoire de l'Art et de la photographie. La reproduction de cet article sans autorisation écrite de l'auteur est interdite. (19 avril 2013)

Le 26 avril, à propos de cet article sur le photographe Fhal, Canalblog a distingué votre blog Mangin@Marrakech parmi les Blogs à suivre.

Bonne semaine à tous. Merci à ceux qui pourront contribuer à faire se retrouver les amis d'autrefois.