PEU DE MÉDIAS EN ONT PARLÉ... en dehors du Maroc. Chama Benzriouil attire notre attention sur une épreuve subie récemment par la ville de Marrakech: un déluge suivi du débordement de l'oued Issil dévalant directement de l'Atlas: deux morts et sept maisons effondrées dans l'ancien Mellah. Beaucoup de maisons de nos amis ont été inondées, caves et rez de chaussées car les égouts étaient bouchés dans de nombreuses rues. Le blog  compatis avec la population touchée par ce désastre et notamment notre amie Chama et sa famille. video 1:    Video 2 

LES PREMIERS NUMÉROS DE LA RUE VERLET HANUS

"Le 18 Mai 2013, le temps était à la promenade dans le quartier du Guéliz à Marrakech. Avec mon petit appareil photo Lumix j'ai fixé les images qui s'offraient à moi. J'avais quitté l'Hotel Le Tafilalet où les anciens de Marrakech s'étaient retrouvés avec émotion. Plusieurs avaient pris le chemin des souks ou celui de leur ancien quartier pour la journée. J'ai commencé mes prises de vues en haut de l'ancienne rue du Commandant Verlet Hanus. Une collecte de clichés pour se souvenir...    Bonne promenade     Michel de Mangin"

Nous allons procéder comme pour la rue du Capitaine Capperon et demander aux anciens habitants d'associer des photos d'autrefois à celles de cette année. Monique Drouin, Cécile Robert, Lucette Domgès ont envoyé des clichés qui figurent désormais sur le blog pour  garder la mémoire du Guéliz d'autrefois. Il faut aller voir !! --> Clichés Capperon . Elles sont nées dans cette rue de même que Philippe.

La rue Verlet Hanus est aujourd'hui la rue Mohamed EL Beqal. Merci à Marcel Martin de partager des photos dont une d'il y a 67 ans.

La première image enregistrée par mon Lumix: Le diamant Vert - Glacier...premier immeuble de la rue sur la gauche. C'est là que se trouvaient les premiers numéros pairs.

Le_Diamant_vert L'immeuble occupe tout le pâté de maison. Qui habitait là autrefois ?

Aujourd'hui au n°6 se trouve JO's et la Résidence Palacio.

Face au Diamant Vert, de l'autre côté de la rue, un petit square faisant un angle avec l'avenue de Casablanca. Il n'a pas été photographié. Plus loin sur le même côté gauche, un hôtel entre deux rues adjacentes.

Hotel_a-vendre L'hôtel était à vendre. Qui se trouvait là autrefois ?

On voit que des hauts murs cachent une villa. En suivant la rue du Commandant Verlet Hanus on parvient devant le portail qui laisse entrevoir un bout d'architecture et quelques témoins de la végétation du jardin.

Premiere_Villa Qui pouvait habiter là autrefois ?

Nous observons juste de l'autre côté de la rue, la station service Shell.

Station_Service_Schell Par la station service la rue du Commandant Verlet Hanus communique avec l'Avenue de Casablanca. On distingue un Jacaranda derrrière la station. Restons du côté droit de la rue. 

Juste après la Station service Shell apparaissent des maisons en piteux état. La première est celle qui appartenanit autrefois à la famille PAPAS, la suivante à la famille PONIECKI (voir commentaire de bpu).

Maisons-a-droite Les papiers ne savent pas que leurs places sont dans les containers à ordures. Une maison est en voie d'être surélevée de deux étages. C'est la caractéristique ce cette rue qui depuis sa création en 1913 a toujours eu des maisons basses du côté droit avec des numéros impairs et d'immenses villas du côté gauche avec des numéros pairs.

Revenons du côté gauche: Après une rue allant vers le quartier Smelalia, (rue Ibn Hazme) nous trouvons une autre villa avec de belles barrières métalliques ajourées, mais doublées de claustra parfaitement opaques.

Maison-Claustras Il s'agit aussi d'une villa importante d'après les photos satellites. Qui logeait là autrefois?

Du côté droit de la rue après l'immeuble surmonté de deux étages en construction se trouvent d'autres maisons étroites et des échoppes

Butane_epicerie Sur le côté gauche dépassent les frondaisons d'une autre belle villa cachée par des canisses, mais dont la clôture permettra peut être à certains de se souvenir de ses habitants

Cloture-Villa Nous traversons à nouveau une rue allant en direction de Semlalia et approchons de la clôture élevée de la villa suivante. Il s'agit de la rue Ibn Achir, autrefois rue de l'Aspirant Revel.

Regardons plutôt à droite

Immeubles Les maisons basses ont laissé leurs places à des immeubles. Il y a de vrais trottoirs.

A gauche toujours de grandes villas

Villa-portail-grenat La villa semble avoir été transformée. Qui saurait la reconnaître ?

En face sur le côté droit d'autres immeubles:

Hotel-Club-Fitness Un hotel, un club fitness, puis à nouveau quelques maisons basses n°23 (velomoteur) La Plaza Car, n°25 (portail vert clair), n°27 (avant la voiture blanche).

Sur le côté gauche de la rue on s'attendrait à nouveau à des villas. Mais surprise un commerce interrompt la série.

caisses-vertes Le trottoir souffre par endroits.

A droite une maison basse protégée des regards par des canisses

Droite-maison-basse-verte Cette maison (n°27) était celle de la famille de Marcel MARTIN, celle où il est né. Puis (n°29) les maisons qui furent celles des BOISSINS et des RAINER autrefois.

Mariage de mes Parents-27-04-46-ma-maison natale du 27 rue du Cdt Verlet-Hanus

Marcel partage avec nous une photo du mariage de ses parents en 1946 devant sa maison.

 

MRK122008 ma maison natale au n°27 de la rue du Cdt Verlet-Hanus avec mon ami Claude Martinez la cour de la maison natale Marrakech 2008 Marcel devant sa maison natale en 2008 avec son ami Claude MARTINEZ et devant la cour de sa maison.

Flavio&Marcel 16051959

En mai 1959 Flavio et Marcel sont en com -muniants  au niveau de la maison n°27 ce qui permet de voir l'entrée de la maison n°25 avec madame PARADI, puis plus loin le n°23.

 

Yves dans la rue au 27 en 56

Une autre photo prise du même endroit montre Yves MARTIN et le côté des numéros pairs: le début de la rue Aspirant Revel et un bâtiment construit en 1958-59 pour des enseignants egyptiens.

Sur le côté gauche de la rue préparons-nous à une surprise. 

La villa a disparue et un hôtel "berbère" se construit.

Hotel_berbere Aucun numéro de rue n'apparait. Les facteurs doivent avoir beaucoup de travail.

En passant sur le côté droit on constate que la rue Verlet Hanus s'incurve à cet endroit.

Courbe-de-rue Un immeuble récent à balcons.

Tandis qu'à gauche les immeubles sont en travaux

Gauche-Vitré Qui se trouvait de ce côté autrefois ?

centre d'hemodialyse2008

Première entrée: le Centre d'hemodialyse. En 2008 il y avait encore un portail et un pylone électrique avançait sur le trottoir.

Plus loin le mur de l'Hôpital Ibn Tofail (ancien hôpital civil construit en 1928)

PORTAILS_VERTS Ces maisons semblent anciennes

34Verlet-Hanus Qui habitait autrefois au n°34 ?

A droite nous reconnaissons la place d'où part la rue Capitaine Capperon

Angle_Capperon Capperon à droite et Verlet Hanus à gauche.  Plus à gauche encore, la rue de l'Imam Ibn Qodama où se trouve l'entrée de l'hôpital Ibn Tofail. Une autre fois nous emprunteront le sens interdit.

En espérant que ces photos feront plaisir à celles et ceux qui fréquentaient cette rue autrefois et que grâce à leurs souvenirs nous pourrons évoquer ceux qui y ont vécu. Si vous avez des photos à envoyer pour les partager sur le blog, utiliser l'adresse e-mail du blog: mangindemarrakech (arobas) free.fr

MERCI ET MERCI: Michel 2 M remercie ceux qui ont pensé à lui souhaiter la fête de la Saint-Michel, soit en commentaire, soit par les réseaux sociaux, soit directement.  C'était sympa.

LE CINQUIÈME ANNIVERSAIRE DU BLOG A ÉTÉ FORT BIEN CÉLÉBRÉ. Grace à vos photos et à vos commentaires une très belle page a été réalisée; et ce n'est pas fini... Nous attendons d'autres Beaux clichés sur l'histoire du jardin Majorelle.

BIENTÔT UNE PAGE SUR 20 LYCÉENS DU LYCÉE MANGIN MORTS SOUS LES DRAPEAUX À PARTIR DE 1943. Qui nous fournira des renseignements ou des photos sur André BLANC, Maurice CHEVRIER, Louis FABRE, Guy FRIGGERI, Jean-Luc GERONIMI, Maurice LAFUENTE, Louis LAMBERT, Jean LATRON, André MALISCHEQ, Jean REUILLARD, Pierre REUILLARD, Jean REVEL, Gabriel ROGGERO, Jean-Marie ROUSSET, Roger SILBERMANN, Robert VALLIER; auxquels s'ajoutent: Henri LIMOUSIS, René MASSACRIER, Christian PASTEAU et Jean CAVILLON.

DES PAGES COMPLÉTÉES: En plus de la page sur la rue du Capitaine Capperon illustrée par d'anciennes photos, c'est la page sur l'École de Formation bi-moteurs où les avions ont été identifiés par Jean-Michel notre spécialiste, c'est aussi la page sur l'École des Oliviers qui s'est enrichie des photos d'Annie et Claude Barron et donne --> de nouveaux noms d'élèves.

UNE RÉUNION RÉCENTE DU COMITÉ DIRECTEUR DE L'ASAM Association des Anciens de Marrakech sous la présidence de Robert Lucké a fixé la date du célèbre MOUSSEM D'AVIGNON 2014 AU DIMANCHE 15 JUIN. Notez dès maintenant ce jour sur votre agenda et donnez rendez-vous à vos amis pour les retrouver dans la joyeuse ambiance de la-bas.