26 février 2015

RÉCEMMENT DISPARUS - PÈRE GILLES, PILOTE PIERRE SAHUC,

LE PÉRE GILLES PÉGURIER LAISSE UN GRAND VIDE PIERRE SAHUC MONITEUR PILOTE A LA BA707, PUIS AU 1 BERP NOUS A QUITTÉ MICHEL PORTILLO, AUTREFOIS INSPECTEUR DE POLICE EN MÉDINA, EST DÉCÉDÉ CE 28 FÉVRIER (voir le commentaire d'Huguette, sa nièce) Hélas! SI AHMED AGOURAM nous a quitté en ce mois de février  2015. Il venait de souffler ses 53 bougies et son destin a voulu qu'il s'éteigne aux Etats Unis. C'est  une douleur profonde de perdre un fils, et  il est impossible de consoler un père meurtri, aussi Salam Marrakech,... [Lire la suite]

18 février 2015

QUAND JEAN-PIERRE KOFFEL NOUS RACONTAIT LE GLAOUI

JEAN-PIERRE KOFFEL, ancien élève du Lycée Mangin de Marrakech, devenu professeur de français au Maroc, écrivain de nombreux romans et initiateur de plusieurs jeunes auteurs marocains, a écrit le récit de quelques uns de ses souvenirs dans un livre "Au jour les jours" qu'il n'a jamais cherché à faire éditer, mais a confié à quelques amis. Les circonstances de sa vie ont fait qu'a dix-neuf ans il a rencontré le Glaoui seul. Il nous fait le récit de ces souvenirs dans un style agréable et nous montre une facette peu connue de cet homme... [Lire la suite]
12 février 2015

ÉLÈVES DU LYCÉE VICTOR HUGO - DÉBUT DES ANNÉES 70 - BACs DE 73 À 75

Les élèves qui étudiaient au Lycée Victor Hugo de Marrakech et leurs professeurs au début des années 70. (voir plus bas aussi un souvenir du professeur Paul Koeberle) L'AMITIÉ DEMEURE INÉBRAN-LABLE, MAIS LA SEMAINE DE L'AMITIÉ EST DIFFÉRÉE. ELLE N'AURA PAS LIEU AUX DATES INDIQUÉES DANS LA REVUE SALAM MARRAKECH L'affiche était engageante, la célébration d'un anniversaire dix ans après promettait un évènement exceptionnel et pourtant... le Dr Aziz Cherkaoui, Président du Club organisateur et ancien du lycée Victor Hugo... [Lire la suite]
05 février 2015

MAX MOREAU UN ARTISTE PEINTRE BELGE À MARRAKECH

MAX MOREAU PORTRAITISTE SÉJOURNE À MARRAKECH ENTRE 1947 & 1950. MAX MOREAU est un portraitiste belge qui fut Marrakchi pendant une période continue de trois ans et dont certains se souviennent encore. Il exposait au Palais de la Bahya. Certains ont gardé la mémoire de sa femme Félia Leclercq. Tous les peintres marrakchi ont réalisé des portraits, mais Max Moreau, formé par son père, le peintre Henry Moreau, s'en est fait très tôt une spécialité. Commençons donc par un portrait que Monica nous a confié pour qu'il puisse... [Lire la suite]