LE NUMÉRO 124-6 DE SALAM MARRAKECH VIENT DE PARAITRE ET D'APPORTER LES NOUVELLES DES ANCIENS DE MARRAKECH. 

Majorelle-Souk-de-Marrakech  une image du Souk de Marrakech par Jacques Majorelle pour les souvenirs

Si vous souhaitez vous abonner à la Revue Salam Marrakech vous pouvez téléphoner à Laurence 06 03 21 10 35 ou à Robert 01 90 94 97 23; vous pouvez aussi envoyer un email à laurence.lavaill@gmail.com ou à robert.mrk@orange.fr, mais le plus sûr est d'écrire à la Rédaction: Robert LUCKÉ, 10 rue Alphonse Daudet - 13870 ROGNONAS

Dans ce numéro riche en souvenirs vous trouverez:

-  des informations relatives au futur Moussem 2015 pour la journée du dimanche 21 juin à La Souvine et la soirée du Samedi 20 juin, organisée à deux pas du Vert Hotel.

- un article du Président sur l'histoire du "Protectorat",

- 77 messages de lecteurs, toujours très intéressants à lire pour avoir des nouvelles;

- Les aventures au Maroc d'un camping car, par Claire Lecourt,

- des photos de gens connus et publicités des années 50,

- une photo de classe du lycée Mangin et de son équipe de foot de la fin des années 40,

- un dessin célébrant le Soulier de Platine de Just Fontaine,

- la présentation du récent livre d'Elsa Nagel, C'était hier à Marrakech,

- une ode à Marrakech en vers de Nicole Guyard,

- les nombreux honneurs rendus à la peinture orientaliste de Roger Vivés,

- une liste de donateurs pour le soutien de l'association, qui permet de trouver la piste d'anciernnes connaissances.

- un récit souvenir d'une diffa à l'invitation par Hadj Ider,

- une présentation de l'architecte M. Renard qui conçut l'immeuble Gidel,

- une photos de Tirailleurs marocains en 1914 illustrant un hommage à Montpellier auquel assistaient quatre de leurs descendants et la page sur nos deuils.

Nous apprenons plusieurs décès par les faire-part de leurs familles et de leurs amis:

Claude MICHEL 71 ans en septembre; Thierry R. GÉRARD, 71 ans en septembre;

Colette HUILLET, 76 ans épouse PORT en décembre; Jean-Pierre POMIER à 80 ans en décembre:

Jack VERRIER Lt-Colonel, 83 ans ancien du lycée Mangin en janvier; Jean-Baptiste MELIS (Jeannot) à 80 ans en janvier;

Pierre MARCHENAY , 80 ans en fevrier;  Albert AZOULAY (ancien professeur d'EP)-, à 81 ans en février,

Ces faire-part nous parlent aussi de leurs proches dont les noms figurent sur la revue. Nous leurs adressons nos condoléances. Le blog accueillera volontiers dans les commentaires des témoignages sur les disparus afin de garder leurs mémoire.

NOUS APPRENONS AUSSI LE DÉCÈS LE 24 AVRIL DE SI MAHMOUD AGOURAM QUI AIMAIT CITER LE POÈTE ALPHONSE DE LAMARTINE. Chama nous a prévenu de cette triste nouvelle, elle prépare un texte à sa mémoire;

Le décès de Mahmoud Agouram étant survenu après l'impression de la Revue Salam Marrakech, le blog ajoute quelques souvenirs à sa mémoire. Nul doute qu'un prochain numéro de Salam Marrakech ne lui consacre un hommage plus officiel. Il fut un soutien pour Robert LUCKÉ dont il fut le Vice-Président dès le début.

Agouram-Mahmoud-Moussem-87 Moussem 1987, de gauche à droite Si Mahmoud AGOURAM et Madame, Mme GOMEZ, le Président Robert et Micheline LUCKÉ.

Mahmoud AGOURAM fut longtemps vice-président de notre association d'anciens marrakechis, aux côtés de notre président Robert LUCKÉ dont il était l'ami depuis l'enfance. Ils s'étaient connus à l'école et au lycée technique de l'Arset El Maach, dans un quartier proche de la Koutoubia et avaient entretenu de solides liens d'amitié.

Arset-el-maach-lycée-technic-1952La photo de 1952 est malheureusement un peu sombre. Mahmod Agouram est le 2e en partant de la gauche, avec Aimé Martinez, Michel Horatte, Guy Lecocq, Mengual,

Il s'était marié au début des années 60.

Devenu assureur, Mahmoud Agouram avait installé son cabinet au Guéliz, 103 rue Alexandre 1er de Yougoslavie, juste à côté du restaurant Bagatelle, qui en se rénovant s'est récemment étendu au même numéro.

Cimetiere-agouram-97  Lors d'une cérémonie au cimetière du Guéliz, de gauche à droite: Mahmoud Agouram, José Garcia, Jacky Feneyrol, Guy Escudé, Captaine Thomas, Marcel Gracia.

Il y a seulement deux mois, il avait eu l'immense douleur de perdre son fils Si Ahmed Agouram, décédé à seulement 53 ans aux Etats Unis.

Lors du Moussem 1996 à Avignon, le Vice-Président Mahmoud AGOURAM fit l'allocution d'accueil: 

Entre-Angelloz et-Lucké-Agouram-moussem-96 Colette Gil/Angelloz, Mahmoud Agouram, Robert Lucké.

"Bismilah,

"Monsieur le Président Robert Lucké et Cher ami, Mesdames, Messieurs, Chers amis Salam alaïkoum de Marrakech.

"C'est avec une vive émotion que je prends la parole devant cette auguste assemblée, et il m'est très agréable d'être parmi vous en ce jour de retrouvailles des Anciens de Marrakech, en ces instants enchanteurs qui marquent un impact merveilleux dans nos esprits et dans nos coeurs.

"Ce Moussem qui rassemble les amis de longue date ayant vécu à Marrakech dans une ambiance toujours joyeuse, exempte de toute incompréhension, de tout malentendu, ce Moussem donc, constitue un lien incomparable qui se perpétuera, je l'espère, entre tous les membres de l'association Salam Marrakech.

"Grâce à la riche Revue Salam Marrakech, nous sommes régulièrement informés des événements heureux ou moins heureux tels naissances, fiançailles, mariages, nouvelles sportives, et, malheureusement, maladies graves ou décès. Cette revue constitue pour nous un excellent support d'informations qui nous aident, malgré l'éloignement et la séparation à enrichir nos mémoires de rappels de souvenirs inoubliables.

"Je me permets de vous dire, qu'à Marrakech, il y a des lieux qui rappellent tant et tant de souvenirs: les lycées, le terrain du hartsi, le cimetière où reposent en paix les corps d'anciens amis et comme l'a si bien dit Alphonse de Lamartine:

Objets inanimés

Avez-vous donc une âme

Qui s'attache à notre âme

Et la force d'aimer ?

"Je ne vais pas trop m'attarder à évoquer des souvenirs qui nous compriment le coeur. Il faudrait les revivre sur les lieux que vous avez aimés et que vous aimez certainement encore.. et ces lieux ne sont autres que Marrakech-la-Rouge. Pourquoi ne pas y organiser notre prochain Moussem ? Je vous promets que je m'appliquerai à lui donner l'éclat qu'il mérite. Joyeuses retrouvailles. Salam"

ASAM-Olivier-2000 Lors de la plantation de l'olivier de la paix et du souvenir en 2000 au cimetière du Guéliz: Robert Lucké, Mahmoud Agouram et le Père Joël. C'est Mahmoud qui avait choisi l'olivier et l'avait offert.

LE DERNIER PRINTEMPS DE NOTRE VICE PRESIDENT...
Mahmod Agoram nous a quitté le  23  avril 2015.  Il est mort de chagrin aprés la perte  de son fils Ahmed  décédé  et inhumé  aux Etats Unis il y a juste un mois i  Mahmod   était  tellement bon vivant et actif  que le choc inattendu lui a été  fatal.    Mahmod Agoram était vice président de SALAM Marrakech, président  du Club  chasse et pêche, exprésident des Assureurs, membre actif du Royal automobile club, du Tennis club, et de Targe boules.
Feu Mahmod Agoram, avait offert  à l'association des anciens de  marrakech, un olivier planté au  milieu du cimetière  européen. C'est un symbole de la paix et de l'amitié  qui perdure  entre les marrakchis toutes confessions confondues, et tout cela gràce à  salam berceau de la paix. Rendons lui encore  ici hommage pour ce geste symbolique  . Que Dieu ait son âme !       
Toutes ces associations auxquelles s"ajoute l'amicale des anciens élèves de l'école industrielle de l'arset el maach, présentent leurs sincères condoléances les plus attristées  au  président Robert Lucké, son ami de longue  date, ainsi qu'à la famille Agoram. Une prière ainsi qu'un hommage  posthume auront  lieu  à l'ouverture du Moussem  2015, en présence de tous  les salamistes fidèles.  Adieu Monsieur Agoram, Adieu Mahmod. 
HOMMAGE ENVOYÉ PAR CHAMA BENZRIOUIL  MARRAKECH  GUELIZ
Lors du Moussem de Juin 2015 Chama fit une prière qu'un musulman, un chrétien peuvent dire ensemble:
"O Dieu grand et miséricordieux. Nous te présentons Mahmod ton serviteur et notre ami fidèle .
Il a quitté le repos de cette vie et son bien-être, pour rejoindre l’obscurité de la tombe et ce qui l’attend, 
alors que ce qu’il a aimé et ceux qu’il a aimé y sont encore, Il témoignait qu’il n’est de Dieu que Toi, Toi seul.
Tu sais ce qu’il en est de lui, mieux que nous. Ô Dieu, il est venu à Ton  jugement.
Il s’est retrouvé dans le besoin de Ta miséricorde et Tu n’as pas besoin de son châtiment. Nous sommes venus
T’implorer, en intercédant en sa faveur.
Ô Dieu, s’il était bienfaiteur, accorde-lui encore plus de bienfait et s’il ne l'était pas assez, accorde-lui Ta clémence et accorde-lui par Ta miséricorde Ton agrément, 
Accorde-lui par Ta miséricorde le salut de Ton châtiment jusqu’à ce que Tu le ressuscites en paix pour Ton paradis, par Ta miséricorde, ô Toi qui est Le plus miséricordieux des miséricordieux.
O grand Dieu nous te sommes reconnaissants pour l'amour et l'amitié qu'il a donné à sa famille et à ses amis.
Nous te remercions pour tout ce qu'il a apporté de générosité autour de lui.
Nous te confions sa famille dans la douleur, donne lui de surmonter sa souffrance en resserrant les liens d'affection.
Magnifié et sanctifié soit le grand Nom dans le monde qu'il a créé selon sa volonté.
Puisse ton grand Nom être  béni à jamais et dans tous les temps des mondes.
Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire.
Amen
 

DANS DE VIEUX NUMÉROS DE SALAM MARRAKECH ON PEUT TROUVER DES RECUEILS DE MÉMOIRE

Le fronton de Pelote Basque Plazza Gorri

Fronton_Plazza-Gorri-MRK 

Qui nous racontera des souvenirs de ce fronton et nous dira où il se trouvait et ce qu'il est devenu ?

La première loco arrivée à Marrakech en 1920, sur la ligne en voie de 0,60

1920-Premiere-loco-60-arrive-MRK 

Cette photo ira rejoindre notre page "Le premier train pour Marrakech" d'avril 2010.

La doctoresse qui succéda à la Doctoresse Légey s'appelait la Doctoresse Adrienne Décor

Decor-doctoresse 

Elle arriva à Marrakech en 1929, elle dirigea la maternité indigène de l'hôpital Mauchamp au départ de la Doctoresse Légey en 1932; laquelle partit alors pour Casablanca, où elle exerça en 1933-1935.

Vous êtes invités à vous exprimer dans les commentaires, pour compléter cette page par vos souvenirs. Vous pouvez aussi exprimer vos condoléances aux familles endeuillées et aussi à notre président Robert Lucké qui a perdu ses amis: Mahmoud AGOURAM et le boxeur Jean-Pierre POMIER. Plusieurs ont eu aussi Albert AZOULAY comme professeur de Gym.

Si vous n'êtes pas encore abonné à la Revue Salam Marrakech n'hésitez plus, vous avez toutes les informations nécessaires en haut de cette page pour la recevoir dans votre boîte aux lettres.