LA PROMO DE FRANÇOIS MACÉ EN 1956, LE PILOTE DE LAMORLAIS EN 1912-13, LE PREMIER TERRAIN D'AVIATION EN 1919 ET LE SOUVENIR DU 1ere CLASSE Émile COLLO EN 1953-54

Élève pilote en 1957, puis instructeur successivement à la DIV et à la DMP, François MACÉ fut désigné par le Cdt XIMA avec DARRIAU, REBOUL et Claude PREVITALI  pour ouvrir la base d'AULNAT en vue du repli prévu de la DMP en France. 

François-Mace-promo56-pilotes-en 58

 François MACÉ: "J'ai pu retrouver une photo des élèves pilotes issus de la promo 56 de l'Ecole militaire de l'Air auxquels sont joints des E O R pour former ce groupe qui a reçu les macarons de pilote  par le colonel Feuvrier en mai 58. 

Piaud est mort accidentellement en vol de nuit avant la fin de son stage, de même Demeuzy par accident de la route.

Quelques noms : Mandine, Cazalé, Kergoat, Jan,  Barlan,  Delacourt, Lorber, Caillebotte, Marguet, Colin, Mahault, Guillotel,  Rouvenet, Lecroc,  Humbert,  Madec, Randé,  Leprêtre, Gromas,  Durand  J.;
Derrien,  Pelti,  François Macé,  Brugnoli,  Marchand,  Fetz,  Gilg, Savietto,  Roubion;
Accroupis  : Bobet, Demeuzy, Hachad, Boisson, Pitaud, Hellaudais, Skutnik, Papazian, Borel,  Lesgourgues,  Debat,  Durand P.
Sorry s'il y a quelques fautes d'orthograhe des noms...."

Merci à François Macé pour cette photo et ces noms. Nous souhaitons que certains de ces anciens se manifestent et qu'ils puissent partager avec nous le récit de leurs souvenirs.

LES MISSIONS D'OBSERVATION SUR BLÉRIOT XI EN 1912

lamorlais-accident-oct12 Les premières missions d'observation dans la région de Marrakech avec le Lieutenant de LaMorlais en octobre 1912 pour le compte du Colonel Mangin. Ici son Blériot accidenté, train d'atterrissage plié.

lieutenant-LaMorlais-1913 Le lieutenant de LaMorlais en 1913 bichonnant son Blériot dont on peut apprécier la légèreté dans la conception du train d'atterrissage.

oct12-aviateur-delaMorlais-reconnaissance-pour-Mangin Le lieutenant de LaMorlais en mission d'observation pour le Colonel Mangin. Sur la photo le commandant Delmas et le capitaine Cornet.

 

Premier terrain d'aviation de Marrakech en juin 1919, cliché tiré de la revue "L'aéronautique" n°4.

terrain-aviation-mrk-1919

Ces hangars, bureaux et casernements se trouvaient en lisière des jardins de la Menara, mais au nord-est, entre la Ménara et le Guéliz. Plus tard ils furent transférés à l'ouest de la Ménara. L'ancien emplacement fut dévolu aux Haras militaires et à la Ferme expérimentale de la Défense des végétaux. 

deux-aerodromes-mrk-haras-militaire  Sur ce plan de 1924, révisé en 1930 apparait en bas à gauche le deuxieme terrain d'aviation et en haut à droite une disposition des bâtiments des Haras militaires assez semblable à la photo aérienne de juin 1919. Certains hangars ont été transférés; mais plusieurs petits bâtiments ont été conservés.

BAZOOKA JOE AJOUTE DEUX VUES AERIENNES DE LA BASE

04 269-44B Cliché de Flandrin, début des années 30, les installations sont peu étendues

05 MENARA MARRAKECH Vue Aérienne Bassin de la Menara et Base 707 Combier Carte postale colorisée des editions Combier. probablement du début des années 50. 

Emile Collo milit

Souvenir du 1ere Classe Émile COLLO (1953-54, BA 707)

Gisèle nous parle de son oncle, né en 1932 à Languidic dans le Morbihan, arrivé à la Base 707 le 26 janvier 1953, après un voyage par bateau de Marseille à Oran. Il fait ses classes à Marrakech dans un des services de la Base et devient 1ere Classe au bout de 9 mois le 1er novembre 1953. Il reviendra en France par Bordeaux pour être libéré fin juin 1954. Il recevra la "Médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en AFN - Agraphe Maroc". Par la suite il travaillera dans la formation des mécaniciens. Ce qui permet d'inférer qu'il dépendait du service mécanique de la Base aérienne.

Gisèle partage avec nous une de ses photos en uniforme en espérant que ceux qui étaient sur la Base en 1953-54 puissent partager leurs souvenirs des soldats qui effectuaient leur service national sur la Base 707 à cette époque.

Merci à Gisèle, François et Bazooka Joe pour avoir partagé souvenirs, photos  et documents. En espérant que ceux-ci aideront d'autres anciens à se souvenir de cette époque.