CHERCHER DES CAMARADES ET DES PROFESSEURS ET LES TROUVER PLUSIEURS DIZAINES D'ANNÉES APRÈS. SE SOUVENIR DES MOMENTS HEUREUX D'AUTREFOIS.

1960_02_R_D002_10_M_Kech

LE FABRICANT DE MANCHES DE BROCHETTES (PHOTO ROGER BEAU, FÉVRIER 1960)

LE THÈME PRINCIPAL DE CE DIMANCHE EST LE PLAISIR DE SE REMÉMORER LE TEMPS JADIS ET LA RECHERCHE D'ANCIENNES CONNAISSANCES POUR RENOUER LE CONTACT. PLUSIEURS MESSAGES SONT PARVENUES AU BLOG EN CE SENS:

MARINETTE ATTIAS RECHERCHE SON AMIE D'ENFANCE DU TEMPS Où ELLE ÉTAIT INTERNE AU LYCÉE MANGIN (1952-1955). QUI POURRAIT DONNER DES NOUVELLES D'ELYANE DE FLEURIEU, CHEFTAINE DE GUIDES ET DONT LE PÈRE ÉTAIT OFFICIER SUPÉRIEUR À OUARZAZATE ?

MOHAMED ELBOU SE SOUVIENT DE SON ÉCOLE RENOIR AU GUELIZ: "Heureux ,comme qui dirait...,d'avoir découvert votre blog,et j'en suis ravi.J'ai été,en effet, élève de cette école de 1960 à 1964,et j'en garde des souvenirs exquis et o combien bercés de réves et de parfum de cette palmeraie des alentours (notre terrain de jeux favori) et qui, depuis,a hélas! disparu ou presque, victime des "chacals "mus par une immonde soif de gains immobiliers. J'habitais près du Petit marché et dont, j'en suis sur, vous connaissiez toutes les boutiques. Ma "Maitresse "s'appelait mme Michelet, qui,une fois par semaine,prenait un malin plaisir à nous mettre nus dans la cour de l'école, et inspectait nos pieds et nos jambes,et malheur à celui qui lui paraissait louche: toilette immédiate,sur place,à l'eau froide ! Il fallait bien éduquer ces petits "sauvageons" de Marocains! et croyez-moi ,tout le monde faisait attention, car les coups de la petite règle en fer faisaient très mal et surtout en hiver !"

MOHAMED POURSUIT:" Mon Dieu qu'elle était belle cette époque là! Je dois vous avouer que je ne reconnais plus le Marrakech de mon enfance.Mon père,sous-off.dans l'armée française,après son retour d'Indochine en 54 s'était installé à marrakech. Après l'indépenance, il a réintégré l'armée marocaine et travaillait  à l'hopital militaire de Marrakech et ce,jusqu'à sa retraite .Après avoir obtenu "le sésame" (certficat d'étude! )j'ai fait 2 années au lycée Hassan2 et ensuite entré au Lycée Royal Militaitre de Kenitra. Je fais un tour de temps en temps à Marrakech, je ne sais pas quel est  votre point de vue,mais quelle désolation! Certes,le tourisme est atout  majeur pour la ville et pour la region,sur le plan économique ,l'achat des Riads et leur restauration par les Européens est une très bonne chose et je suis pour la présérvation du patrimoine,mais pourquoi avoir dévasté,rasé,malmené les palmeraies pour y construire des villas à 2millions d'euros pour la Jet 7 d'europe et d'ailleurs? J'aime tellement cette ville et quand j'yretourne ,croyez-moi je ne quitte pas la Médina (bab Doukkala...etc), car c'est là qu'est la vraie vie, l'ame de Marrakech.Quant à mon quartier (Petit Marché),il n'est plus ce qu'il était, je m'y perds! C'est le Maktoub! Au passage,permettez-moi de vous communiquer l'adresse d'une association dont le createur est amoureux de Marrakech,mon ami  Tourquennois,Mr le docteur Michel Delabre:www.asso-sfm.org.C'est énorme ce qu'il fait dans cette région.Du reste, je l'ai baptisé "sidi Michel" et il en est fier! et c'est amplement mérité.Merci et je resterai fidèle à votre blog.C'est un bon!"

LES ANCIENS DE L'ÉCOLE RENOIR AURONT PEUTÊTRE AUSSI DES SOUVENIRS DE LEURS MAITRES ET DES PHOTOS DE CLASSE. EN TOUT CAS MERCI À MOHAMED DE NOUS DIRE SON AMOUR POUR MARRAKECH , UN AMOUR QUE NOUS COMPRENONS D'AUTANT MIEUX QUE NOUS LE PARTAGEONS. MERCI AUSSI POUR CE LIEN AVEC UNE ASSOCIATION HUMANITAIRE FRANCO-MAROCAINE.

NOUREDDINE ALAMI cherche à avoir des nouvelles de ses professeurs:  "Bonjour, je suis un ancien èlève du lycèe Mohamed V à marrakech, je voudrais avoir des nouvelles de mes chers professeurs : mm.Frissini, Pioche, Cervoni, Dedieu, Mouffrant, Oq et monsieur et madame Pailler, s'ils sont encore en vie je leur souhaite une vie meilleure."

D'autres lecteurs du Blog auront peut être aussi des souvenirs des mêmes professeurs ou de ceux qui étaient au lycée Mohamed V quelques années avant.56Mohamed5

Certains auront des souvenirs  de ces professeurs de ce grand lycée. Assis au premier rang: MM Si CROUJHNI Arabe, CASANOVA Proviseur, MMmes CAMBRES et GIBOULET, M. MAURINIÈRES DIRECTEUR, M. SANTINI, MLLE CICCOLINI PHYSISQUE-CHIMIE, M. BÉRINI.

Debout au second rang: MM PAULARD Dessin, PAILLARD (Français, Histoire-Géo) X, X, CASTEX Anglais, AMBROSINI Commerce, Compta, Droit commercial, Mme de CHONAC Gym, M. DAUMARIE. 

DANIEL MARITON VOUDRAIT REPRENDRE CONTACT AVEC DES ÉLÈVES DE SA CLASSE DE CM2 ECOLE DU GUÉLIZ EN 1950 (voir photo sur la page du 01/06/09 sur ce blog) : CADART, Pierre GARNIER, DEBARATS, BITAR, Daniel MARITON, CORTES, BENEDETTI, Michel PERRIER, THINES, André JOUDOUX, ORSI, FILIPPI, HAGELAUER, Francis GARNIER, MASSY, pour ceux qui ont été identifiés. Daniel habite le Loiret et communique son adresse et son téléphone à l'auteur du blog qui les transmettra à ses anciens camarades qui en feront la demande.

AMAL DORE est aussi en recherche de contacts: "Je cherche mon grand père Beaurgeois ou Bourgeois qui a travaillé dans les années 50  dans les chemins de fer de Marrakech (CFM), il est d’origine hollandaise et vivait dans une villa située dans un quartier qui se trouve devant Marjane actuellement (la route de casa, vers douar Hmar).

Il était ami de Mr TANASSI qui était propriétaire d‘un bar restaurent à la Palmeraie. 

Amal demande que celles ou ceux qui pourraient lui donner des pistes pour savoir ce que-'est devenu son grand père ou ses autres enfants et petits enfants passent par l'auteur du blog afin de pouvoir prendre contact. Qui nous parlera de personnes qui travaillaient autrefois aux CFM et qui auraient pu connaître le grand père d'Amal ?

FABRICE RECHERCHE DES MEMBRES DE SA FAMILLE: "Je suis à la recherche d arrieres petits cousins et de renseignements concernant la famille GUI à marrakech. Le cousin de ma grand mére paternelle a épousé dans les années 40 une marocaine. il aurait tenu une pharmacie dans votre magnifique ville. Pharmacie GUI je crois. Merci beaucoup. et bravo pour votre blog."  or: #993366;">QUI POURRAIT AIDER FABRICE À RETROUVER SES ARRIÈRES PETITS COUSINS.

MARIEM BENNANI EST AUSSI À LA RECHERCHE DE SA FAMILLE: "Je suis a la recherche de mon oncle né a Marrakech , je suis nee moi meme a Marrakech en 1963. Mon oncle se nomme Noel Madeleine son epouse se prenomait Andrée, il possedait dans les annees 1960 une compagnie d'assurance la Zurich et il etait le fils du docteur Madeleine exerçant a Marrakech. Je ne possede aucune autre information ni souvenir. Peut-etre grace a vous et a votre blog je le retrouverai ou alors des personnes qui l'ont connu m'en parleront. Merci". Nous avons trouvé la trace de la famille Madeleine en France grâce aux adresses de la revue Salam Marrakech. Nous souhaitons à Mariem la réussite de sa recherche.

POUR l'évocation des souvenirs nous avons reçu le beau poème de Marie-France paru en commentaire la semaine dernière. Cette semaine nous recevons avec plaisir un poème de Michel Dupré dont nous avons appris qu'il allait de mieux en mieux après son opération.

"Merci pour tout ce que tu fais pour les anciens de MARRAKECH. Aussi pour les nouvelles de nos santés respectives. Celle de  Francine et la mienne. Je vais de mieux en mieux, j'ai repris le travail jeudi dernier, je marche sans béquille et les douleurs musculaires sont très supportables. D'après ceux qui ont déjà subi ce genre d' intervention, il faut environ 3 à 4 mois pour que le genou retrouve sa forme et sa sensibilité. Il ne me reste donc qu'à être patient..

Voici aussi un poème que j'avais écrit il y a déjà quelques années et que tu pourras ajouter à ceux déjà publiés..

Bonne soirée, Michel et partage mes amitiés sincères avec tous les lecteurs du Blog Mangin... Michel DUPRE dit MIMI 

SOLEIL

Quand les premières lueurs  d’un soleil matinal 

Viennent caresser de rose les cimes de l’Atlas 

Ma ville prend la couleur, celle des joues virginales 

Que les jeunes berbères, cachent derrière leur voile 

 Le soleil s’arrondit

Il arrondit sa course 

Il est bientôt midi 

Il s’insinue, en douce 

Dans les pièces il pénètre

Il viole les fenêtres

Il fait mûrir les fruits

Leur offrant sa chaleur

Les abeilles vont sans bruit

En butiner les fleurs 

La chaleur s’ épaissit, faisant rougir les murs

Les ombres disparaissent aux  dardes  agressives

Du soleil de midi qui délave l’azur

Amorce la sécheresse et rend les femmes lascives

Au zénith, le soleil arrête les pendules

Il chasse vers leurs hôtels les touristes incrédules

Comme en film, la vie, fait arrêt sur l’image

Et les couples plombés, se résignent d’être sage 

En plein après midi, lorsque plus rien ne bouge

Quand les hommes somnolent et les bêtes reposent

Ma ville Marrakech, Marrakech la rouge

Pour moi et  sans témoin, se révèle, grandiose

Il est presque la nuit,

le soleil épuisé

va terminer sa vie

Gros ballon orangé

Derrière les collines

Du Guéliz réveillé

Et dans la nuit câline

Les couples vont s’ aimer 

Un poète, dans un douar

A dit : Et pour qu’un ciel flamboie,

Le rouge et le noir

Ne s’ épousent ils pas ?

FRANCINE NOUS A DONNÉ DES NOUVELLES RASSURANTES DE SON OPÉRATION MÊME SI ELLE A SUBI EN PRÉALABLE DES TRAITEMENTS QUI L'ONT FAIT SOUFFRIR AU DELA DU SUPPORTABLE. NOUS LUI SOUHAITONS UN RAPIDE RÉTABLISSEMENT LIBÉRÉ DE TOUTES DOULEURS.

D'AUTRES ONT AUSSI APPORTÉ DES CONTRIBUTIONS COMME AZIZ CHERKAOUI QUI NOUS A ENVOYÉ DES PHOTOS DE LVH ET DE RENOIR QUE NOUS PUBLIERONS BIENTÔT. DE MÊME JEAN CLAUDE DAVID COMPLÈTE SES MISSIONS SPÉCIALES À PARTIR DE LA BE 707 ET GEORGES GOMEZ NOUS RAMENE VERS LES SPORTIFS. A BIENTÔT DONC.

STATISTIQUES: LE DIMANCHE 8 NOVEMBRE LE BLOG MANGIN OUVRE SA 228ème page. Il a reçu 30532 visites pour un total de 83348 pages vues. Moyenne journalière sur la dernière semaine 62 nouveaux visiteurs et 46 déjà connus. 

 

Nous saluons en ce 8 novembre TOUS les anciens Marrakchis quelquesoit le lieu de leur résidence.

BONNE SEMAINE À TOUTES ET À TOUS.