AMOUREUSES ET AMOUREUX DE MARRAKECH

LA VILLE ROUGE A TANT D'AMOUREUX QU'ELLE NE SAIT......

BEAUCOUP D'AMOUREUX DE MARRAKECH FONT DES COLLECTIONS DE PHOTOS ANCIENNES OU PLUS RÉCENTES. NOUS AVONS LA CHANCE QUE CERTAINS GRANDS COLLECTIONNEURS COMME HASSAN AZDOD, ROGER BEAU, JE AN-MARC BERGER, MAURICE CALAS,... LES PARTAGENT AVEC NOUS ET QUE DE NOMBREUX AUTRES CONSTITUENT DES COLLECTIONS OU COMMUNIQUENT LEURS PHOTOS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI.

HASSAN AZDOD A DANS SA COLLECTION UN CLICHÉ DE L'EMPLACEMENT DE L'ANCIEN MARCHÉ AUX ESCLAVES: RHABA EL KDIMA

Marrakech_rahba_el_kdima_ex_marche_aux_esclaves

LE PAYSAGE A BIEN CHANGÉ DEPUIS 1902 ET C'EST TANT MIEUX !

UNE AUTRE PERSONNALITÉ A SON NOM ATTACHÉ À MARRAKECH

ON L'APPELAIT LA DAME DE MARRAKECH

Active dans le lien entre les communautés, elle vivait en Médina. Denise MASSON, islamologue française, traductrice pionnière du Coran. (1901-1994) a légué son Riad ou se déroulent des manifestations culturelles.

Grâce à Nicole de PONTCHARRA, une ancienne du lycée Mangin (Nicole Postnikowa), qui habitait aussi en Médina un livre vient de paraître, un bel hommage à Mademoiselle MASSON.

Masson_Pontcharra Sirocco

Vous trouverez des indications plus complètes concernant ces deux amoureuses de Marrakech sur le site internet de: emarrakech

Nicole de PONTCHARRA a écrit de nombreux livres et en particulier "Une enfance Sirocco" qui parle aussi de son amour pour la ville rouge.

Ceux qui seront à Marrakech le 13 février 2010 (veille de la Saint-Valentin) pourront participer à une belle journée d'hommage.

Nicole de Pontcharra a découvert le blog récemment à propos d'un ami, le peintre Jacques AZEMA. Elle nous écrit: "Je tombe par hasard sur ce blog et suis émue de voir que vous êtes plusieurs à avoir gardé le souvenir de Jacques Azéma, un peintre, un être rare. Mustapha Mekkaoui en parle avec une grande justesse. Il est temps que Jacques Azema prenne sa place parmi les grands artistes ayant vécu au Maroc. Sa culture, son talent, l'exceptionnelle sensibilité qui l'habitait et sa douceur extrême en faisaient une personnalité attachante et remarquable. Je ne l'ai pas eu comme professeur mais il m'a beaucoup apporté dans une grande amitié partagée malgré notre différence d'âge et Nicole pousuit:"J'ai été vraiment contente de trouver ce blog avec des reproductions de Jacques Azéma. Je parle beaucoup de lui dans mon livre, Une enfance Sirocco, paru il y a trois ans aux éditions Non Lieu. Je raconte notre vie à Marrakech. Je n'ai pas de scrupule à vous le conseiller car c'est un livre qui a été très bien reçu par des publics très différents. Et il n'est pas cher ! Vous pouvez même peut-être le trouver sur Amazone d'occasion.(...)Vient de sortir au Maroc mon dernier livre (éditions Tarik en coédition avec Non Lieu) Mademoiselle Masson, lettres à un jeune homme. Je pars à Marrakech le 10 février pour des signatures , à Casa (16 février – Carrefour des livres à 18h30) et Rabat (18 février – Kalila wa Dimna à 18h30) également. Il y aura un spectacle ou plutôt une lecture mise en espace par des comédiens parisiens le soir du 13 à Marrakech. Ces lettres sont des lettres imaginaires adressées à un jeune homme soufi. Je me suis appuyée sur des lettres, des articles de presses pour construire des personnages. (...) Le livre sort en France début mars."

Articles parus dans : - Le Journal Hebdomadaire (Kenza Sefrioui) - Actuel (Bahaa Trabelsi) - L’Opinion (Said Afoulous)  

Le livre sera aussi présenté au 16e Magreb des livres à Paris Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Palais de la Porte Dorée dans le 12e les 6 et 7 février.

RECHERCHES & RETROUVAILLES

ÉCOLE DU CAMP MANGIN: Le blog est heureux d'accueillir Mamaou qui a partagé des souvenirs sur ce blog à propos de l'École du Camp Mangin et de la famille BEILLARD. Nous lui souhaitons la bienvenue et espérons qu'elle pourra retrouver la trâce d'Hervé Beillard grâce au Blog. Qui l'aiderait ?   

BASE École 707: LALOU demande :"QUI CONNAISSAIT MARCEL VINCENT MON GRAND PERE (89 ans cette année), IL ETAIT MECANO A LA BA 707 DE MARRAKECH DE 1958 A 1962? Par la suite il a travaillé dans les bureaux après avoir eu un tympan crevé consécutif au démarrage impromptu d'un avion. Il a aussi travaillé sur le Base de Bizerte et sur la Base de Benguerir. MERCI À VOUS"  CERTAINS CONNAISSAIENT PEUT ÊTRE AUSSI SES FILLES NICOLE ET SYLVIANE VINCENT. POUR LEUR ÉCRIRE LEUR FAIRE PASSER UN MESSAGE PAR LE LIEN "Contactez l'auteur".

MB EL GHORFI RECHERCHE LA FAMILLE D'UN AMI DE SON PÈRE ET DES PERSONNES AYANT DES SOUVENIRS DE CETTE PÉRIODE;

Moulay_Ahmed img057

M. El Ghorfi est décédé en 1984. Le Commandant GOUSSÉ vivait en 1981 à Nice.

Ils étaient de la même génération et s'étaient connu au CONTRÔLE CIVIL. Le Cdt Goussé avait fait toute sa carrière au Maroc jusqu'à l'Indépendance et même au delà pour la coopération et les relations bilatérales.

El Ghorfi aimerait retrouver des personnes ayant connu les responsables du Contrôle civil à Marrakech et reprendre contact avec les enfants du Cdt Goussé:

ima057 M_Mme

Pierre-Jacques, fils du Cdt Goussé. Le père de MB El Ghorfi avec une de ses épouses. Leur ancien Riad est maintenant une maison d'hôtes, La Maison Orange dans le vieux Riad Zeitoun.

Les filles du Cdt Gouss é se prénomment Isabelle et Marie-France.

El_Ghorfi

 

MB. EL GHORFI avec son fils Moulay-Othmane à 3 ans, nous offrent une photo de la Menara.

Qui parmi les Marrakch'amis pourrait aider l'ami EL GHORFI, actuellement en France, à retrouver la famille du Cdt Goussé ?

 

 

STATISTIQUES:Ce dimanche 24 janvier le BLOG MANGIN@MARRAKECH ouvre sa 275 ème page depuis le 17 septembre 2008 et a reçu 40961  visites pour un   total de 110716 pages vues. Moyenne journalière sur la dernière semaine 76 nouveaux visiteurs et 94 déjà connus.  

Les 111 derniers passages venaient de deux pays principaux, ceux qui sont les plus amoureux de Marrakech la ville rouge: