JOYEUX ANNIVERSAIRE À NOTRE AMI HASSAN AZDOD QUI A ACCUEILLI PLUSIEURS D'ENTRE NOUS À MARRAKECH

APRÉS AVOIR REMIS SES PAS DANS SES TRACES D'IL Y A CINQUANTE ANS À MARRAKECH, CLAUDINE PREND LA DIRECTION DU SUD ET NOUS EN FAIT LE REPORTAGE. NOMBREUX SONT LES SOUVENIRS QUI REVIENNENT AU FIL DES KILOMETRES.

 139

 l'Autriche?  La Savoie?  NON l'ATLAS

Au sud : le haut Atlas : c'est le plus long et le plus élevé des 3 plissements qui forment le massif de l'Atlas.
Il culmine à 4167 m au jbel Toubkal qui est le plus haut sommet du Maroc.
Les Marrakchis y viennent chercher la fraicheur quand la plaine se consume sous l'ardeur du soleil.


140
Récupération de l'eau de la fonte des neiges par des seguias qui irriguent les cultures .
143

 La route qui mène à l'Oukaïmeden (au bout à droite) et à la vallée de l'Ourika ( au bout à gauche)
170

Premiers sommets enneigés dans la vallée de l'Ourika avant de parvenir à l'Oukaïmeden , la plus haute station de ski de l'Afrique du nord.

145

La route s'élève rapidement en lacets , verdoyant au départ (oliviers, noyers, frênes , chênes verts) le paysage devient plus austère au fur et à mesure qu'on s'élève en virages serrés, pour devenir minéral,  presque lunaire.

156 

La végétation se raréfie

169

 L'érosion ravine les couches sédimentaires

161

Aprés le poste de péage , on arrive à la station de skis à 2600m d'altitude. En mars, l'enneigement est encore très convenable.

171
Six téléskis et un telesiège desservent les sommets jusqu'à 3275 m. 300ha de domaine skiable .

173
Lancée en 1948 avec l'ouverture de la 1ère piste carrossable, la station attire les bons skieurs et les touristes.

174
Un lac artificiel a été aleviné en 2001 , ce qui permet d'y pêcher la truite.

175 

Le côté des chalets

176

Le départ de téleskis

177

La partie plate de la station

178

 

Le Maroc terre de contraste

186

La route continue dans la vallée de l'Ourika , peuplée de Berbères.

157
Elle s'élève le long des premiers contreforts du haut Atlas.

158
Les villages aux maisons en pisé s'accrochent aux flancs de la montagne.

159
Les petits champs de maïs , d'orge , d'arbres fruitiers s'étagent en terrasses.

207 

La vallée se resserre , les villages ont l'air de s'enfoncer dans la montagne.

 220

O

225

O

181

Le long de la route qui serpente s'alignent en plein air des marchands de poteries.
151
Sur le bord de la route une station taxi à quatre pattes attend le voyageur.
149
Les petits villages berbères se succedent au creux de la montagne. Le rayon de soleil aprés 3 jours de pluie a permis de faire la lessive et le linge sèche au dehors.

167 

En passant par Tahanaoute on recontre les premiers contrefort de l'Atlas et le paysage devient plus montagneux.

194

La route suit les gorges de l'oued, ...

195

...parfois s'élevant en corniche pour redescendre.

197

Pont de singes au dessus de falaises ruiniformes 

198

Au cours de notre ballade dans l'Atlas nous avons eu la chance d'être invités à prendre le thé à la menthe chez  une famille berbère.
200
En entrant sont entreposés dans des escavations les animaux de la famille , vaches , chèvres et volailles.

201 204
Puis dans un coin un curieux dome ... c'est le hammam familial , avant chaque prière on doit y faire ses ablutions , nous n'avons pas pu voir l'intérieur car .. il était occupé par l'aieul de la famille.. dommage car je suis intriguée par l'espace restreint du lieu et me demande comment on peut y tenir avec l'eau qui chauffe etc... un petit trou en haut du dôme permet le passage des fils électriques pour alimenter l'ampoule qui éclaire l'intérieur.

Les pièces s'articulent sur une cour intérieure ou nous allons prendre le thé.  Un escalier monte au toit en terrasse on remarquera le tressage soigné
 du dessous.

202
Madame prépare mais ce sont les hommes qui font la cérémonie du thé à la menthe.

 203

Les ustensiles traditionnels

205

CETTE PROMENADE PROPOSÉE PAR CLAUDINE VOUS AURA RAPPELÉ DE BONS SOUVENIRS ET PEUT ÊTRE SEREZ-VOUS TENTÉ DE PRÉPARER UN THÉ À LA MENTHE POUR PROLONGER VOS RÊVES.