LA FAMILLE QUENEAU RÉUNIT SES SOUVENIRS

Madeleine QUENEAU enseignait le français au lycée Mangin de Marrakech; un de ses élèves de 6e, l'écrivain Jean-Pierre KOFFEL, en fait mention dans "Au jour les jours" un de ses livres: "Cette année scolaire 43/44, j’avais en français la douce Mme Queneau, qui devait perdre son mari à la guerre l’année même où elle était mon prof (elle avait ses tendres yeux mouillés) ; en maths, j’avais la terrible Mme Thiery, dite Tikhass par les élèves, la mère de l’actrice Rose Thiery qui était ma camarade de classe et amie,..."

Plus loin dans son livre Jean-Pierre ajoute que Madame Queneau fut pour lui de bon conseil: "je doublais ma 6e sur les conseils de Mme Queneau, mon cher professeur de français qui avait conseillé à ma mère de profiter de ce redoublement pour me faire faire du latin"

Monsieur Jean Queneau son mari était lieutenant de spahis au 4e RSM de Marrakech (originaire de Compiègne dans l'Oise). Il est mort à 29 ans le 3 mars 1944, alors qu'avec le 4e RSM il combattait en Corse.

Nous avons sur le blog des photos du 4eRSM avant son départ avec son régiment pour le front. Et en partiiculier une photo d'officiers et sous officiers. Cliquer sur le lien --> Spahis 

4eRSM-1943-Marrakech Officiers et sous-officiers du 4eRSM à Marrakech en 1943 - Photo Sainseaux

Jean avait embrassé Madeleine une dernière fois le 24 juin 1943 en quittant le quartier du Guéliz à Marrakech avec son peloton de Spahis. Puis il avait voyagé jusqu'à Tlemcen pour entraîner son peloton au combat mécanisé. En effet les spahis abandonnaient le combat à cheval pour des blindés, les scoutcars. Le 4eRSM avait été passé en revue par les généraux De Gaulle, Juin et Giraud. Puis le 20 septembre il progresse jusqu'à Alger. À la fin septembre une partie du régiment débarque en Corse vers Ajaccio. Début octobre les premiers éléments du régiment occupent Bastia. Le 2e escadron subit un bombardement par l'aviation américaine qui s'imaginait viser des troupes allemandes de l'Africa corps, alors que celles-ci venaient de se replier sur l'Italie devant la progression des troupes françaises.

Le lieutenant QUENEAU est décédé probablement des suites de ses blessures à l'hôpital de Bastia le 3 mars, apparemment le premier mort pour la France de son régiment, seulement quelques jours avant que son régiment s'embarque pour aller combattre en Italie.

Le blog reçoit une demande de Henri QUENEAU son neveu qui voudrait retrouver sa tante par alliance Madeleine dont il ignorait qu'elle avait été professeur au lycée Mangin, ce qu'il a découvet grace au blog Mangin@Marrakech.

Peutêtre que des anciens du Lycée Mangin ou de la ville de Marrakech nés avant 1933 pourraient avoir conservé des souvenirs de Madeleine QUENEAU ? Peutêtre que des enfants des Spahis du 4e RSM auraient des photos souvenirs? Peutêtre que des personnes qui ont connu Madeleine pourraient nous indiquer comment retrouver sa trace ?

La recherche serait plus facile si on retrouvait le nom de jeune fille de Madeleine. Il est fort probable que cela figure sur le dossier militaire de Jean QUENEAU où se trouve certainement le nom et l'adresse de la personne à prévenir en cas de décès. Ces dossiers peuvent être communiqués à la famille proche. Jean QUENEAU a un dossier au Service historique de la Défense à Caen sous le n° AC21 P 13881 12. 

En tout cas on sait que le lieutenant Jean Queneau était marié en novembre 1938, selon le Figaro:

On nous prie d'annoncer la mort, de Mme Fernand Queneau, survenue le 26 octobre 1938. Les obsèques ont eu lieu samedi dernier, en l'église Notre-Dame des Champs, et l'inhumation au cimetière Notre-Dame de Versailles. De la part de M Fernand Queneau, du lieutenant et de Mme Jean Queneau, de MM Michel et Pierre Queneau, de Mlle Anne-Marie Queneau.

Les morts pour la France du 4e RSM en Corse, Italie, France, Allemagne et Autriche, hommage à leur mémoire :

Jean QUENEAU, Lieutenant mort le 3 mars 1944 - Bastia

Henri CASTAGNET, Brigadier-chef mort le 14 mai 1944 - Ausonia,

Charles de LAMBILLY, colonel mort le 19 mai 1944 - Monticelli

Yves COUSSOT, adjudant mort le 20 mai 1944 - Sessa Aurunca

Pierre GERVAISE, spahi mort le 22 mai 1944 - Pico

Edouard LAY, adjudant chef mort le 26 mai 1944 - Vallecorsa

Roger TOESCA, maréchal des logis chef mort le 3 juin 1944 - ? Italie

Fernand MONGEY, adjudant chef mort le 22 juin 1944 - Arcidoso

Paul GUYOT, spahi mort le 22 juin 1944 - Montenero

René GUIMBRETIÈRE, spahi mort le 31 octobre 1944 - France

Jean-René KLEIN, spahi mort le 20 avril 1945 -Schwarzwald

Joseph GAVALDA, spahi mort le 26 avril 1945 - Zolhaus

Roger KARCJHER, adjudant-chef mort le 2 mai 1945 - Dornbirm

Salah BEN BASSOU, brigadier mort le 5 mai 1945 - Mulhol

Merci aux anciens du 4e RSM, aux anciens du Lycée Mangin, aux anciens de la ville de Marrakech  de partager leurs souvenirs et si possible des photos afin que nous puissions retrouver Madeleine