UN MÊME LYCÉE QUI DÉMÉNAGE ET CHANGE DE NOM EN 1961

Mangin MANGIN = LVH LVH

Contrairement aux apparences immobilières le lycée Ibn Abbad n'assura pas la suite du lycée Mangin de Marrakech en occupant ses anciens locaux. Mais c'est l'annexe du lycée Mangin située route de la Targa et appelée plus tard Lycée Victor Hugo qui fut agrandie pour accueillir les enseignements qui étaient dispensés avant 1961 au lycée Mangin. Les programmes des lycées Mangin et Victor Hugo ont toujours été en cohérence avec les programmes de Paris. Ceux du lycée Ibn Abbad dépendent dès 1962 de Rabat. Une seule classe fonctionne à l'annexe Victor Hugo le 1er octobre 1961, une classe de 6ème. Toutes les autres sont au lycée Mangin sous l'autorité du proviseur M. Rossard, nommé le 1er octobre 1960 et qui effectue le déménagement avec les professeurs et les élèves dans les nouveaux locaux de la route de la Targa. M. Rossard réintègre la France, le déménagement terminé, deux ans après. Nommé le 1er juillet 1962, M. Caverivière est le premier proviseur a faire la rentrée de la 6eme à la terminale au Lycée Victor Hugo.

Aujourd'hui sur son site internet le lycée Victor Hugo (Proviseur Mme Romain) se présente comme un "quadragenaire en pleine forme", c'est donc qu'il situe lui même sa naissance à la fin des années 20. Wikipedia lui donne 95 ans, comme s'il avait été créé dès l'entrée du Général Mangin à Marrakech. La réalité est toute autre. Ce n'est qu'en 1938 que l'ancien Collège de Marrakech se transforme en Lycée Mangin avec de nouvelles classes préparant au baccalauréat. La présence d'un Lycée à Marrakech a donc tout juste 70 ans. Un peu plus de 20 ans sous le nom de Mangin dans le quartier de l'Hivernage et presque 50 ans sous le nom de Victor Hugo au pied de la montagne du Guéliz.
Biographie de Victor Hugo

Biographie de Charles Mangin

LE RETOUR AUX SOURCES DU 13 au 16 mai 2010 POURRA PRÉVOIR DE MARQUER L'ANNIVERSAIRE DE CES DEUX PERSONNALITÉS DÉCÉDÉES EN MAI : 12 MAI  85 ANS  DEPUIS LA MORT DE CHARLES MANGIN; 22 MAI 125 ANS DEPUIS LA MORT DE VICTOR HUGO.

 

PEINTURES DES PROFS DE MANGIN ET DE VICTOR HUGO

Nous présentons une oeuvre de Jacques AZEMA aimablement communiquée par Antoine et Marion GÉRARD (Marion Wachsmuth)

83_Peintre_Az_ma

On remarquera l'influence cubiste et les tons pastels qui sont la marque de l'oeuvre de Jacques Azema, toujours à la recherche des jeux de lumière. Cette peinture de 1953 met en valeur la musique marocaine avec les instruments à percussion, à vent et à cordes.(peinture sur toile de 12,6 X 17,2 cms)

Une oeuvre marrakchie de Stéphane MAGNARD aimablement communiquée par Aziz CHERKAOUI qui l'a trouvée par hasard en faisant les souks. Il s'agit d'un porteur d'eau et en deuxième plan d'une Fatma présentant à la vente quelques rares produits dans ses paniers d'osier.

Porteur_d_Eau

Madame Pierrette Hirgorom ainsi que M. et Mme Chabassier qui avaient monté fin 2007 une belle exposition des oeuvres de Stéphane Magnard à Aulnay sous Bois sont allés voir notre professeur dans sa maison de retraite  3 allée Belles Vues 93160 NOISY LE GRAND et lui ont apporté la correspondance le concernant éditée sur ce blog.

Mme Pierrette Hirgorom : "  Il était très ému par la lecture de ces textes. Stéphane Magnard  se porte  bien mais a été très affecté par la perte de deux personnes avec qui il s'était lié d'amitié. Il a du mal à reprendre le pinceau mais a toujours autant d'humour !  La directrice de l'établissement est très fière de l'avoir comme résident.
L'animatrice lui a créé une adresse e-mail
: magnardstephane@hotmail.fr . Vous pouvez la communiquer . L'animatrice lui éditera les messages reçus mais ne peut garantir de répondre à tous car Stéphane Magnard n'est pas en mesure de le faire lui-même.
Il nous charge de vous dire qu'il garde un très bon souvenir de cette période vécue à Marrakech et vous remercie pour tous les témoignages d'amitié qu'il reçoit auxquels il ne peut répondre individuellement.
Nous en avons profité pour le prendre en photo devant la dernière de ses oeuvres (inachevée) qui représente son ami centenaire décédé.
Bien cordialement

Pierrette Hirgorom"

Stephane3_11

Stéphane Magnard devant sa table à Noisy le Grand

St__phane_11

 

Stéphane Magnard présentant son ami décédé et le tableau inachevé.

Nous sommes très reconnaissants à Pierrette Hirgorom ainsi qu'à M et Mme Chabassier de nous donner des nouvelles et des photos de notre professeur, ainsi que le moyen de lui envoyer directement des messages par courriels. Cela nous sera très précieux à l'approche de Noël et du nouvel an.

Bernard Dussidour, ancien du lycée technique Hassan II a sélectionné pour nous un air de Luis Mariano "La chanson de Tami-flue"

CLAUDE FROMENTÈZE-MAUGUIN DEPUIS LA NOUVELLE CALÉDONIE...
nous fait une confidence à propos de son professeur de math Madame Wachsmuth: "Je me sers
toujours aujourd’hui de sa méthode de travail pour enseigner les maths aux enfants dont je m’occupe et croyez moi ….ils sont les champions de la géométrie grâce à elle !!!"

Claude poursuit par un appel:
"Depuis longtemps déjà , je cherche à retrouver deux  de mes amies très chères : Andrée GERBAULT  et Sybille de MECKENHEIM ….peut-être aurai-je la chance d’avoir de leurs nouvelles …. ou quelque renseignement ….merci d’avance. Amicalement  .     Claude."

POST SCRIPTUM: "Qui se souvient du petit hymne à la gloire du Lycée Mangin qu’avait
écrit notre prof de musique Monsieur BATT ???? Voyons … que disait cet hymne:

-        A tous ceux du Lycée Mangin

-        Nous souhaitons bonne chance

-        Des joies ,des ris soirs et matins

-        Tout au long des vacances .

-        Ils reviendrons contents

-        Trouver avec entrain

-        Math , sciences et latin … …."


CLAUDE PROPOSE D'EN CHANTER L'AIR DONT ELLE SE SOUVIENT TOUJOURS.
Merci Claude pour ces souvenirs et pour cet hymne. Nous espérons que rapidement les lecteurs du blog vont te donner des indices pour retrouver tes amies.

CETTE DERNIÈRE SEMAINE LES INTERNES ET LE LYCÉE TECHNIQUE HASSAN II MOTIVÈRENT de nombreux commentaires à propos de  JF DUFOUR, ROBERT ROUILLÉ, RICHARD PAWLAK ET LES FRÈRES THOMAS.
Merci à toutes et à tous d'avoir éclairé nos amis Saïd (Azor) et Danuta. Dans quelques jours nous proposerons une photo de classe du lycée Hassan II, mais nous en aimerions d'autres. Si Henri THOMAS ou d'autres anciens élèves pouvaient nous en procurer, cela serait très apprécié.