Rassemblement sympathique et festif des anciens de Marrakech organisé à NOGARO dans le beau département du GERS du 15 au 17 Avril 2016. Cette escapade nous permettra de nous revoir avec le plus grand plaisir et de nous remémorer ensemble quelques bons souvenirs d’un moment de notre vie  dans cette belle ville de Marrakech que nous avons aimée. Pour participer au séjour proposé prendre connaissance du super programme que vous trouverez sur le blog : http://www.escapadenogaro.e-monsite.com

Marrakech-Nogaro

Dans un premier temps un sondage est réalisé jusqu’au 20 décembre pour savoir le nombre de personnes susceptibles d’y participer.

N’hésitez pas à contacter directement Georges pour tous renseignements complémentaires :  05 62 09 73 20 ou 06 74 60 80 07. A bientôt, nous comptons sur vous!

HUGUETTE ET SAUVEUR, PATRICK PÉCHIN, PARTAGENT DES SOUVENIRS (voir plus loin)

UN ARTICLE DU MIROIR DES SPORTS - janvier 1927 - PARLE DU VÉLODROME DE MARRAKECH ET DES FRÈRES PELISSIER (voir des extraits de l'article plus bas)

VELODROME

Merci au Docteur Jean-Pierre de Mondenard (ex du Lycée Mangin) de nous avoir communiqué cet article et cette photographie où figurent les premiers noms du cyclisme marrakchi.

Le Maroc avait inauguré ses deux premiers vélodromes en 1922 et avait fait venir les grands champions que furent les frères Pelissier en 1927. Le vélodrome de Marrakech (Octave Lapize) avait été prêt et inauguré avant celui de Casablanca sous l'impulsion d'un marrakchi, ancien coureur international avec Henri Pelissier vainqueur du Tour de France, le docteur Jean Madelaine.

Extraits concernant Marrakech de l'article de H. Manchon dans le Miroir des Sports n°354

Voici à Marrakech Marius Bernard , établi grand restaurateur, au nom connu aussi dans le cyclisme de 1900 à 1913, et qui fut “soigneur et manager” officiel dans plusieurs maisons de cycles.

A Marrakech aussi, le Dr Madelaine, un grand et noble Français dont les services à la cause nationale ne se comptent plus.  Son role, son dévouement, son action sont incomparables; sa vie toute de labeur, de science, est cele d’un homme de coeur: c’est l’exemple personnifié.

Et c’est lui , le Madelaine du P.U.C. , l’ancien  amateur, qui fit ses débuts, avec Henri Pélissier, en 1906, 1907, 1908, 1909. C’est le même qui était là, devant nous, évoquant ses souvenirs de jeune cycliste et parlant si gaiement de ce que furent ses débuts. C’est , une joie, pour lui, que de s’occuper de jeunes marocains, et il faut l’entendre vanter – avec juste raison – les mérites des coureurs Bihi-ben-Ali, Brahim-ben-AbdelKader, Kébir, Bouchaïb, etc,.. et l’ardeur des locaux Macchi, Durupt, Pizanelli, etc…

VELODROME-photo-pelissier

La réception des frères Pelissier au pittoresque vélodrome de Marrakech

Assis au premier plan entourés de jeunes coureurs marrakchis: M. Gil (chapeau), Henri et Charles Pelissier, Moiriat.

Debout de gauche à droite: M. Bernard, le Dr Jean Madelaine, M. Pavard, H. Manchon, les frères Benassac et les coureurs marocains Bihi, Kébir et Brahim ben Abdelkader.

La piste de Marrakech est construite en terre, mais en terre cimentée. Elle a été édifiée par les soins du Dr Madelaine et d'un petit comité de sportifs convaincus. Aucun vélodrome n'est aussi superbement entourré. Des palmiers verts s'élèvent derrière la piste et, au loin, on aperçoit, en fond de tableau, les cîmes neigeuses de l'Atlas se découpant sur le ciel bleu. C'est véritablement splendide. H.Manchon.

SAUVEUR ORIA ARTISTE: Huguette nous a envoyé la photo d'une marqueterie réalisée par son Sauvenur, qui illustre bien le cadre magnifique de Marrakech décrit par le journaliste. 

20150826_oria-sauveur-3 Sauvenur Oria, 1991

Merci à Huguette et à Sauveur de partager cette belle marqueterie avec nous.

LE CHAMPION: Virginie, une des petites filles du docteur Jean Madelaine nous apprend que son auguste grand père fut champion de France universitaire en 1906, alors qu'il défendait les couleurs du P.U.C.  (Paris Université Club)  La photo de celui qui oeuvrera pour la construction du vélodrome de Marrakech est parue dans la revue "La culture physique"

Jean-Madelaine-PUC-1907

 

jean-madelaine-champion-france  

UNE AUTRE PHOTOGRAPHIE PRISE AU VÉLODROME AVEC LE DR MADELAINE

JM-SALAM-VELODROME MARRAKECH Une photo de 1922; le Véloclub de Marrakech (VCM) se fait prendre en photo au vélodrome Octave Lapize. Debout au centre le Dr Madelaine Président du Club en veste blanche. Debout de gauche à droite: un enfant, Goyar (entraineur à casquette), Filloucat, Alfano, Pierre Jouin (champion du Maroc de vitesse). Au bout à droite Pradel du journal l'Atlas, Auguste Clairouin (père), Boukhobza; Accroupis (pèle-mele): Bouden, Merle, Brahim (chauffeur de cars), Ben Chegra. Au centre, en blanc le jeune Salpietro (9ans), puis son frère Eugene Salpietro et Jean Grammatico. (cliché paru dans salam Marrakech- 1994)

LES NOUVEAUX CYCLISTES : Toujours sur "la petite reine" Patrick Pechin, ancien du lycée Victor Hugo de 1962 à 1965 partage avec nous son expérience du vélo. 

Patrick se souvient du Tour du Maroc et du champion local de l'époque, Mohamed El Gourch qu'ados, il suivait avec intérêt, quand il était en quatrième ou en troisième à Victor Hugo: "il y avait même dans notre classe, un fana de cyclisme, un certain Verniseau, il nous impressionnait car il s'entrainait tous les matins avant de venir au lycée...

Pour ma part,je pratiquais un peu par obligation, en faisant quatre fois par jour le trajet quartier des banques  Place Djemaa el fna - Victor Hugo pour les trajets domicile - lycée ...j'avais à l'époque un demi course "Louison BOBET" 3 vitesses...ce qui était d'ailleurs suffisant vu la platitude du trajet ...

Puis de retour en France en 1966 , s'en suivit une longue période sans vélo ponctuée par  quelques sorties épisodiques jusqu'en 2012  !

Mais là où cela devient intéressant, c'est qu'après une rencontre avec des passionnés de vélos anciens, un peu avant 2012, je me suis remis à pédaler ( très progressivement , d'abord quelques kms, puis une dizaine, puis quelques collines, enfin, un premier col ...à 64 ans ! , puis de longues distances (100 kms et +) et enfin les grands cols Mt VENTOUX , et cette année le GALIBIER! , bref, tout cela pour vous dire que cette pratique, à mon âge maintenant avancé est des plus bénéfique pour la santé, mais ça, vous le savez mieux que moi ! ; donc ceci n'est qu'un modeste témoignage d'ancien Marrakchi  qui pourrait être utile à d'autres le cas échéant ..."
Patrick PECHIN

galibier 2015 b (2)

Patrick Pechin dans l'ascension du Galibier

On trouvera des photos de classe et d'autres avec Patrick et ses amis en écrivant Péchin dans la case du moteur de recherche.

Continuons avec les réalisations artistiques de Sauveur Oria, un champion de la marqueterie

20150909_173017 Le tableau des oieaux

2014-30

2015-sauveur-0826

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Huguette nous écrit: "La santé? bof ,il faut faire avec l'âge , ...mais cela n'empêche pas Sauveur de continuer la marqueterie.  j'envoie  quelques tableaux , la kiné lui a encore commandé trois autres, cela lui fait du bien car il ne pense  qu'à ses tableaux, il marche difficilement même avec la canne moi je ne sors plus du tout car Sauveur ne conduit plus et comme les aides ménagères font les courses, je ne me casse plus la tête."

2015-oria-sauveur-menara  Le bassin de la Menara en marqueterie par Sauveur Oria

Merci à tous ceux qui ont partagé leurs documents, photos, souvenirs et projets avec nous. Merci à Virginie, Huguette, Sauveur, Jean-Pierre, Patrick pour leurs contributions. Leurs amis auront probablement des signes à leur faire dans les commentaires.