Christiane Murcia/Bregeot nous apprend le décès de Christian :

"Christian SANVITI aussi nous a quitté en ce mois de Juillet 2016, un ancien de Marrakech, un ami, vivant toujours dans cette ville où nous avons vécu et laissé nos plus chers souvenirs et regrets, cette ville tant aimée!  Il venait chaque année nous rejoindre au Moussem se ressourcer auprès de ses amis et amies pieds noirs. Un homme d'une grande gentillesse, simple, modeste, élégant aussi bien dans ses manières et langage.
Ne plus le revoir sera un manque dans nos Moussems".

Christian Sanviti est décédé à Bordeaux le 19 juillet après avoir été rapatrié d'urgence de Marrakech. Les anciens de Marrakech expriment leurs condoléances à sa famille et à ses amis.

Ses parents étaient propriétaires d'une auberge à l'OURIKA, appelée "Le Maquis". Lui même était Directeur général de la société COMAFOG et la SARL  INTER ART DECO lui appartenait en majorité. Son frère DIDIER demeure toujours à Marrakech.

Christiane Bregeot nous a envoyé d'abord une photo et un poème

Christian_SANVITI

Sanviti_Christian

Christian SANVITI traversait la Méditerrannée pour participer aux Moussems où il était photographié.

Roger Beau qui était au Lycée Mangin dans la même classe que Didier, le frère de Christian nous a fait parvenir des photos du Moussem auquel il aimait retrouver ses amis. En 2009, il avait participé au concours de pétanque avec FILIPPI, IZORCE et Jean-Claude RICHARD

2010 Jean-Claude et Christian regardant d'anciennes photos- Moussem 2010 - Photo Roger Beau-

Nous le voyons l'année précédente entre le président Robert Lucké et Christiane Murcia

2009 06 20 A Avignon 019_redimensionner

Photo Roger Beau - Moussem 2009

DEUX AMIS SÉPARÉS À NOUVEAU RÉUNIS

1-B0405647-9032-49A3-A056-D9F86C189AB2

 Cimetiere de Marrakech - Stèle de l'ASAM

2-4D6B16A3-E0CA-4B7C-B33A-B06A2458ACDAIl y a un pont qui relie le Paradis à la terre.

On l’appelle " le pont de l’Arc en Ciel " à cause de ses nombreuses couleurs. Dans ce pays aux vallées luxuriantes Christian SANVITI est allé retrouver son ami d’enfance  Christian BREGEOT, 10 ans après.

Ils nous ont quittés. Ils avaient fait tant de choses ensemble, partagé les joies, les soucis quotidiens, les projets, et espoirs.

3-1496297B-531C-47D5-8857-1AEC3E8E2D83Les voici attablés dans ce bar de la Renaissance. La route ne s’arrête pas pour eux, ils leur restent tant de choses à faire et à voir…Certaines personnes viennent dans nos vies et laissent des empreintes sur nos cœurs et nous ne sommes plus jamais les mêmes.

Une chose manque tout de même, ils ne sont plus, avec ceux qui les ont aimés sur terre.

4-7438E305-C1B8-4693-9743-8102762372FBDes sanglots longs et violents de l’Automne

Blessent mon cœur d’une langueur monotone

Tout suffocant et blême quand sonne l’heure, je me souviens des jours anciens et je pleure,

Et je m’en vais au vent mauvais qui m’emporte deçà.-de là pareil à la feuille morte

                                                                            Verlaine

Christiane MURCIA/BREGEOT - 2 /8/2016

f12-Maison-Sanviti

La maison et la piscine de Christian à Marrakech

Danielle Sanviti, sa soeur nous montre une photo de Christian à l'affut lors d'une partie de chasse et nous parle de ses derniers jours:

2005 environs Christian à l'affût

Danielle: "Je voudrais remercier Mme Michèle CHAVIGNIER pour son dévouement,  son accompagnement , sa gentillesse,  son affection. C'était sa personne de confiance lors de son hospitalisation à Bordeaux. Avec mon frère Alain, ils ont tout fait pour être en contact avec les médecins et les infirmières afin de soulager aussi bien le physique que le psychisme de Christian. C'était une amitié de plus de 40 ans avec Michèle qui a vécu plusieurs années à Marrakech où elle était enseignante.

 Christian a été très entouré à Bordeaux : il y a eu les visites de ses deux filles Patricia et Véronique, de mes frères Didier et Alain, ainsi que de ses neveux Jérôme et Laurent, de sa nièce Yolande, de son amie Michèle, de ses compagnes Suzanne et Jocelyne. Je suis restée auprès de lui 4 semaines à sa demande. Il désirait être enterré au Maroc. Il avait demandé à 3 reprises à  être rapatrié à Marrakech ; ses filles ont tout fait pour exécuter sa volonté mais les médecins ont refusé vu son état de santé.
En toute lucidité, Christian a alors pris la décision d'être enterré à Portets dans le caveau familial avec ses Grands-parents maternels, sa maman et sa tante (Nous étions plusieurs devant lui quand il a exprimé ce désir).
Je voudrais rajouter que mon frère Christian nous a demandé "ni fleurs, ni couronnes".

2008 Christian dans une conversation

Christian dans une conversation

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !

Texte d'origine amérindienne

Les anciens de Marrakech expriment leurs condoléances à la famille, aux proches et aux amis de Christian Sanviti, tant ceux qui restent que ceux qu'il a rejoint. Nous pensons à sa soeur Danielle, à ses frères Didier et Alain, ainsi qu'à ses filles Patricia et Véronique à qui nous adressons nos témoignages de sympathie. Nous nous associerons à eux tous lors de l'enterrement à côté de Bordeaux qui aura lieu lundi 8 aout. Nous remercions Christiane Murcia/Bregeot pour ses paroles, ses poèmes et ses photos. Merci aussi à Roger Beau d'avoir conservé des images du Moussem en témoignage.