Nous avons reçu du fils d'un Élève pilote, des documents sur la Base de Marrakech et sur la carrière de son père à une époque particulièrement difficile.

Parcours d'un Elève Pilote de 1939 à 1945 

Roger-André-pilote-1939

Roger ANDRÉ

14/03/1921-24/08/1975 

Roger ANDRÉ est né le 14 Mars 1921 à Grenoble. Ses Parent quittent la France pour le Maroc lorsqu'il a 4 ans, en octobre 1924. Le commerce de son père, Tailleur d'habits, marchant mal à Casablanca, ils partent pour Oran puis Sidi-Bel-Abbés.

Après son Brevet, il prépare en 1939 le Concours d'entrée à l'école de Pilotage d'Istres. La guerre est déclarée le 3 septembre. En attendant de connaitre les résultats du Concours, l'Algérie manquant d'instituteurs, il entre dans l'enseignement en septembre 1939 à Mazouna. 

ecole-Mazouna-1940  

Classe-avc-eleves-Roger-ANDRÉ;JPEG  Roger ANDRE en haut au centre avec sa première Classe, un de ses élèves deviendra par la suite son inspecteur primaire: M. BOUDJAJI.  

Il apprend qu'il a réussi le Concours d'Istres avant les vacances de Noël. il s'engage à Sidi-Bel-Abbès pour la durée de la guerre le 22 décembre 1939. Il passera son premier Noël sans sa famille. 

ROGER_ANDRÉ-PARENTS-AVANT-DÉPART  Une dernière photo de famille avant son départ  

Base-207-MRK-André-Crnet

 Il est Affecté le 27 Décembre 1939 à l’école de pilotage de Marrakech (Maroc) 3e Cie, Bon de l’Air 207. 

Nous n'avons que deux cartes postales qui relatent son arrivée à Marrakech: "le 1er Janvier 1940, il y a quartier libre, mais comme les nouveaux n'ont pas touché leurs tenues de sortie, ils sont consignés à la base. Pendant 3 jours ils ont aménagé des chambres pour des aviateurs qui doivent arriver. Il demande à son père (Tailleur d'habits) de lui confectionner une tenue de sortie pour dès qu'il aura 'sortie libre'. Ils sont toujours en treillis à la caserne...il souhaite une bonne année à ses parents"

Il effectue son premier vol le 27 Février en tant que passager avec le Lieutenant GILLET sur Breguet 27, c'est une montée Météo à 4500 mètres. Par la suite il apprendra que le Lt GILLET est décédé à la suite d'un crash au décollage près de l'aérodrome de Lézignan Corbière (11) le 14 avril 1940.

Base-MRK-1940-PC  La base Aérienne de Marrakech en Février 1940 à gauche un Breguet 27. On reconnait le QG de la base avec son étage caractéristique. 

Carnet-Roger-Henri-fev-1940  

Roger-Henri-Tenue-de-vol-1940

 

Puis son premier vol en tant qu'élève pilote le 18 mars 1940 avec le Sergent RUYSSEN

carnet-roger-henri-avril-1940 Il volera plus souvent en Avril avec le Sergent Chef JOINVILLE sur Luciole.  

carnet-roger-Henri-mai-1940  Un seul vol au mois de mai sur Morane Saulnier (MS 315).  

Morane-Saulnier-315-Roger-Henri C'est bien plus tard qu'il aura à nouveau l'occasion de s'en approcher et de le photographier.

Carnet-Henri-Roger-Juin-1940  Douze vols au mois en Juin avec le Caporal Chef BRET sur Luciole.  

carnet-Roger-Henri-27juin-1940  Son carnet ne comporte aucun vol après le mois de Juin où il cumule 10 heures de vol.

Un embarquement pour l'Angleterre est envisagé, mais les pilotes Polonais de la base sont prioritaires pour rejoindre les Alliés; il est renvoyé en congé illimité le 21 Août 1940

Il se rappelait le départ de leurs instructeurs pour la bataille de France. D'après ses récits, seulement 5 pilotes revinrent, l’un d’eux aurait même traversé le détroit de Gibraltar à la nage, son avion s’étant posé en Espagne dans l’impossibilité de repartir. Leurs instructeurs après cette désastreuse bataille n’étaient plus que des Sergents ou Caporaux Chefs peu expérimentés.  

De cette même époque il avait gardé le souvenir d'accidents d’avions où des pilotes avaient trouvé la mort, sans même combattre. Lorsqu’il portait les cercueils en tenue de parade avec les gants blancs, un liquide jaunâtre coulait le long du bras et maculait les gants, avec la chaleur, les corps bien souvent brûlés se décomposaient très rapidement.

À l'arrivée des Américains en novembre 1942 en Afrique du Nord, il veut reprendre du service sous les ordres du Général GIRAUD, il est rappelé le 18 Février 1943.  

Roger-Hervé-1942  Roger ANDRÉ le jour de son départ en 1943,  se fait photographier avec ses parents. 

insigne-numéroté-3161   Roger ANDRÉ porte un insigne numéroté 3161 avec un porte bonheur

Il est envoyé à BLIDA près d'ALGER puis à BARAKI au CFPNA 1er Peloton 1ère Brigade, il déserte pour rejoindre les FFI à KEROUAN en Tunisie

Il est recherché comme déserteur  et condamné à mort par contumace, mais sa mère répond à l'officier, qu'il s'est engagé pour défendre son pays et pas pour faire des corvées...

http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=110325

il passera quelques temps en Tripolitaine avant de rejoindre la base de Rayack au Liban en passant par les Pyramides en Egypte

M. René GIGUELAY que j'ai pu contacter il y a plusieurs années avait déserté 15 jours après mon père et avait rallié Rayack 15 jours avant lui avant de rejoindre les SAS en Angleterre. 

http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/enseigner/memoire_resistance/giguelay_rene.htm

C'est sans doute pendant cette période qu'il a passé en Tripolitaine; il nous avait parlé d'un entrainement commando pour le débarquement de Sicile avec la 8eme Armée Anglaise, aucune mention n'est portée sur ses états signalétiques.

Il est affecté à la base de Rayack le 7 Août 1943, son rythme cardiaque est trop élevé il se retrouve à la Météo avant que les médecins s'aperçoivent que l'accélération du cœur  est du à l'altitude de cette base: 930m. 

Roger-André-Sept-1943 2

Roger ANDRÉ Septembre 1943

Il pilotera des Monocoupe arrivés des USA, un monoplan moderne de couleur jaune ou rouge qui porte fièrement la croix de Loraine. le Capitaine FERRANT commande l'école de pilotage, il sera remplacé par le Lieutenant CAROT. Le Commandant DENIS commande la Base.  

BA RAYACK Septembre 1943-3

Une photographie donne un aperçu d'une partie de la base de Rayack.

Monocoupe-sept-1943 

le Monocoupe L7A  

RAYACK_sept-oct-43   

Fev-44-Rayat-image-fevrier-1944  La censure du courrier aux armées est stricte et implacable. Une lettre à sa famille où Roger HERVÉ citait le nom du Sgt DARASSE fut censurée. L'école va  être fermée et ils sont redirigés vers l'Afrique du Nord, pour les préparer à partir en école de pilotage aux USA. 

Il nous racontait un fait qui l'avait beaucoup marqué, avant son départ du Liban: une nuit où il montait la garde sur un poste de contrôle de la route qui mène à BEYROUTH, avec son camarade André BOUVET qui avait rallié Kairouan en même temps que lui le 22 Mai 1943, une voiture tout feu éteint a foncé sur eux, il tira à droite pensant toucher le conducteur. Le véhicule s'immobilisa, c'était une voiture Anglaise et le passager avait été tué, c'était un officier Anglais qui faisait du trafic d'Armes avec les Libanais. il avait des enfants... Il fut nommé Caporal Chef le 1er mars 1944 pour ce triste fait d'Armes.  

BOUVET-André-

Roger ANDRE, Rayack Janvier 1944               le Caporal Chef André BOUVET

Ils sont affectés avec les autres pilotes au CPPN de CASABLANCA le 1er Mars 1943, pour se préparer à partir en école de Pilotage aux USA. 

Passeport-Roger-André

extrait du passeport de Roger ANDRE

Avec le XIIIème Détachement ils quittent CASABLANCA pour ORAN le 7 Juin et partent le 13 Juin à 13h à Bord du Lambert Cadwalader, un liberty ship partant avec le convoi GUS 42 qui avait quitté PORT SAÏD le 3 juin 1944 à destination de HAMPTON ROADS (Virginie), mais continuent jusqu'à NEW-YORK ou ils arrivent dans la brume le 29 juin 1944 au port de BROOKLIN.  

Cadwalader

Après un défilé ou ils sont d'abord pris pour des Italiens, mais lorsque les New-Yorkais comprennent qu'ils sont Français ils sont acclamés. il sont dirigés sur la Base de CRAIG FIELD ( Alabama). 

liste-pilotes Roger ANDRÉ est dans la 2e colonne le 4e des élèves pilotes.

Roger écrira à ses parents sur un papier à entête pour leur raconter quelques moments de leur vie de pilotes aux USA: "Nous étions contents de prendre une douche à notre arrivée après ce voyage et presque deux jours de chemin de fer, on était plutôt noirs. Hier on a touché notre paquetage qui est bien et tout va pour le mieux, car on commence par nous prendre les mesures et on essaye vêtements et souliers si bien qu'obligatoirement on est bien habillés..."   

insigne-French-Air-Force

A leur première sortie libre il sera pris en photo devant Jefferson Davi's Home (la 1ere Maison Blanche) avec le sergent Jacques CHADELAS, dont il n'avait jamais parlé dans ses courriers et qui devait aussi venir de Rayack, il se trouvait aussi sur le Lambert Cadwalader. 

Chadelas-Jacques-

 (collection Jacques CHADELAS) Photo prise par un pilote de B17

Jacques-Chadelas-Group

KERAUREDAN, BOUVET, CHADELAS, ANDRÉ à Burningham Alabama le 16 Juillet 1944

(collection de Jacques CHADELAS)

Il passera au XIIème Détachement et partira sur la base d'HAWTHORNE FIELD (Caroline du Nord) en Primary School le 6 Août 1944.  

Hawthorne-field

http://patrice.laverdet.pagesperso-orange.fr/images/alpha12eme0_GI.jpg 

Roger ANDRE est assis au 2e rang, 7e en partant de la gauche et son camarade Jacques COUTIN de Versailles (chez qui il logera lorsqu’il prendra des cours de coupe à Paris) est au dernier rang 5e en partant de la gauche, il sera son témoin pour son mariage en 1946 .

Il pilotera presque tous les jours, jusqu'à son élimination le 11 septembre 1944, pour mauvais atterrissage. Il sera redirigé sur MAXWELL FIELD (Alabama), il refusera une autre spécialisation. puis ira dans une "Base secrète prés d'une grande ville", comme il l'écrit à ses parents. Mais c'est André BOUVET qui leur écrit qu'il a vu Roger partir pour BOLLING FIELD à Washington en attendant son retour en France.

Il quittera l'Amérique le 28 décembre 1944, arrive à Marseille le 19 Janvier 1945 pour être redirigé vers le CARP Base Ecole de RABAT SALE au Maroc le 3 Mars 1945. Il y aurait suivi une formation de Pilote pour se poser et décoller des porte Avions...

On lui propose de passer officier et partir en Indochine après l'Armistice, il refuse, on l'envoie en formation de chef Météo il sera affecté au Flying Control de CASABLANCA le 28 Mai 1945.

Il sera démobilisé le 25 Aout 1945. suivra une formation de coupeur d'habits pour travailler avec son père puis redeviendra à ALEXANDRE DUMAS puis à DELIGNY (Algérie)  comme Instituteur puis Directeur d'Ecole Primaire, où il servira dans l'Armée Territoriale la nuit. M. BOUDJAJI qui était venu l'inspecter après une nuit blanche, vu son état de fatigue, lui a dit qu'il repasserai une autre fois. en 1962 il reviendra en métropole ou il enseignera comme instituteur puis Directeur d'Ecole à ST MARTIN LE VINOUX (à côté de Grenoble) jusqu'à son décès en Août 1975.

Beaucoup plus tard le plaisir et la satisfaction de monter à bord n'étaient pas dissimulés.

Roger-HERVÉ-pilote

Je tiens à remercier Patrice LAVERDET qui a fait un site formidable sur les Centres de Formation du Personnel Navigant en Amérique, et qui m'a permis de publier certaines de ses photos.

http://patrice.laverdet.pagesperso-orange.fr/html/cfpna_index.htm

Hervé ANDRÉ, fils de Roger ANDRÉ

Nous remercions Hervé ANDRÉ pour les documents rassemblés afin que la mémoire ne se perde pas. Ces documents confirment et complètent d'autres pages de la même époque présente sur ce blog, notamment l'histoire des pilotes polonais, l'accident BESKOW GABORY, les souvenirs de Marcel MONJEAN. (voir ces noms dans l'outil de recherche). Hervé ANDRÉ a établi aussi un état signalétique et des services de son père qui pourra être porté à la connaissance de ceux qui en feront la demande par le lien "contacter l'auteur"