CINQUANTE JOURS APRÈS PÂQUES: LA PENTECÔTE

Pentecôte est à l'origine une fête juive, Shavouot. Elle se situe aussi sept semaines après Pessah. Cette année les 4 et 5 juin en commençant le soir du 3. Les chrétiens fêtent Pâques toujours un dimanche en conséquence Pentecôte sera fêté le dimanche 8 juin à Marrakech cette année. Le lundi qui suit Pentecôte est férié en France, mais n'a pas de signification religieuse. 

Le livre des Actes des Apotres écrit par Luc, un médecin ami de Paul, nous relate ce qui s'est passé après la cruxifixion de Jésus et la découverte de son tombeau vide. Cinquante jours après, plusieurs juifs venus à Jérusalem pour la fête de Shavouot de tous les coins du monde connu ont reçu l'Esprit de Dieu en même temps que les disciples de Jésus leur parlait dans une langue qu'ils n'étaient pas censés comprendre et qu'ils ont compris pourtant, miraculeusement. (Lire Actes des Apôtres, chapitre 2). Quelques uns d'entre eux venaient du Maghreb dans sa partie la plus proche de la Lybie et comprenaient plutôt le berbère. 

Saints-Martyrs-marrakech Anciens premiers communiants des années 50 sur les bancs de l'église des Saints-Martyrs (Pentecote 2013)

C'est à Pentecôte qu'à Marrakech, les jeunes chrétiens confirmaient et communiaient. Cela correspondait souvent au passage de l'enfance à l'adolescence, à la fin d'une instruction religieuse. Pour les protestants cela se passait plus tard, leur instruction religieuse durait deux ou trois ans de plus que chez les catholiques. Les juifs ont la Bar-Mitzvah pour les garçons; la Bat-Mitzvah pour les filles n'était pas pratiquée partout. Il n'y a rien de semblable chez les musulmans. En islam le passage de l'enfance à l'adolescence n'est pas marqué par un rite.. Il est vrai que la cérémonie du mariage intervenait souvent très tôt pour les filles.

Notre ami Christian Zins qui vient de retrouver son ami d'enfance Jean-Noël Mazelier grâce au blog nous montre des photos des communiants devant l'église des Saints-Martyrs et bien plus encor. C'était en 1953 la dernière année où les garçons étaient en costume et brassard avant de revêtir l'aube en 1954. 

1953_05_20 communiants en rang devant église Communiants en deux rangs devant l'église des Saints-Martyrs, le 20 mai 1953. Rien n'était encore construit en face de l'entrée de l'église.

1953_05_20 communiants en rang Les communiants se rapprochant de l'entrée de l'église. Parmi les garçons devant Christian, marchait Raymond Provost, et derrière Christian ? un visage connu. Pour retrouver son nom Christian nous montre une photo de classe de l'école du Guéliz de CM2 

CM2ecoleduGueliz2

 De haut en bas et de gauche à droite: rang perché:X, X, X, X, X, X, X,X,X,X,X, rang debout: X, JEGOU, X, rang assis: X, X, X, x, X, X, CALAIS, René REINTEAU, X, X, X; rang devant: X, Christian ZINS, X, X, TRUCK, X, Gilbert GUILBAUD, X, Visage connu, mais nom ? Qui aidera Christian à retrouver les noms ? les indiquer dans les commentaires;

Revenons aux communiants de 19531953_05_20 cri avec communiants de gauche à droite: X, visage connu (cf 1er rang de l'école du Guéliz) Etienne Massy ? (voir commentaire), Christian Zins et Raymond Provost; qui retrouvera les autres noms?

1953_05_20 cri communiant avec amis maman Christian devant sa mère avec des amis de sa famille, logés près du Fort du Guéliz

1953_05_20 cri communiant en rang

 

 

 

 

 

 

Christian avec d'autres communiants

1953_05_20 cri communiant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui se reconnaitra?

 

 

 

 

 

 

Un an plus tard Michel le frère de Christian en aube

1954 mimi communiant 2

 

 

L'aube blanche a remplacé le costume et le brassard.

"En espérant que certains se reconnaitront" ajoute Christian.

 

Un autre Chritian va certainement reconnaître Michel Zins.

THOMAS

JEAN-MARC BERGER A PENSÉ À NOUS EN RETROUVANT DES ARTICLES SUR LE MIRACLE DE MARRAKECH QUI S'EST PRODUIT UN 4 JUIN - Il y a 55 ans. C'est l'opportunité pour nous de renouveler nos condoléances à la famille Thomas, récemment endeuillée par le décès de Raymond Thomas.

D'abord un article de Michel TAKIS, ancien élève du lycée Mangin, qui décrit les circonstances de l'apparition et montre une photo de Raymond Thomas prise par le photographe César. L'apparition a eu lieu le jeudi 4 juin 1959 à 14 heures, alors que Raymond Thomas qui est âgé de 19ans à l'époque, seul dans sa chambre, les portes fermées, jouait l'Ave Maria à l'harmonica. Il appela sa petite soeur ainsi que la fille de son frère Joseph qui virent l'imprégnation ( du visage du Christ) telle que le journaliste peut la voir plusieurs mois après, mais elles ne virent pas le phénomène lumineux qui était apparu à Raymond Thomas seul.

Le père de Raymond d'origine Libanaise parlait très bien l'arabe et faisait visiter les marocains qui formaient une longue file d'attente pour visiter avec les commentaires du guide.

THOMAS 2 

Le journaliste parle des douze enfants de la famille Thomas, une famille de sportifs, Joeph Thomas, excellent goal défendait les bois du KACM, d'autres s'étaient fait connaitre au SAM ou à l'ASM. Le journaliste prétend que Raymond Thomas priait pour avoir un miracle depuis quatre ans: "il voulait son miracle". Dieu l'a exaucé. Son frère François avait prié Saint-François d'Assise et avait été exaucé avant lui pendant son service militaire. il  obtint par la prière de changer de caserne. Raymond Thomas expliquais au journaliste "J'achevais l'Ave Maria, lorsque je vis près de la porte de ma chambre, une vive clarté qui se détachait sur le mur... J'étais muet d'étonnement et soudain le Christ m'apparut... j'eus un moment de frayeur et poussais un cri, appelant ma mère, celle-ci vint aussitôt, mais la vision avait disparu, laissant en impression sur le mur, à hauteur de l'endroit où la vision s'était produite durant une dizaine de secondes, l'image du Christ. Vous pouvez la voir. Depuis deux mois elle y est imprimée et chaque jour nous nous recueillons en famille devant elle, adressant à Dieu nos prières et nos remerciements."

JOUR DE PENTECOTE AU TEMPLE PROTESTANT DU GUÉLIZ

P1080015 Beaucoup d'étudiants, beaucoup d'africains subsahariens, beaucoup de chants rythmés et de gospels songs.

P1080016 Le culte de Pentecote est terminé, certains s'attardent. 

P1080017 Vers les salles d'accueil en rénovation en 2013..

Bravo à Christian ZINS pour avoir partagé ses photos et souvenirs de 1953-1954, il nous montre des visages à reconnaître. Merci d'indiquer les noms et d'évoquer les souvenirs dans les commentaires. Félicitations à Jean-Marc BERGER pour avoir conservé la mémoire du Miracle de Marrakech et de Raymond THOMAS par des articles de journaux intéressants et précis de l'année 1959. Quelques vues du temple protestant du Guéliz rappeleront des souvenirs à ceux qui ont connu sa construction en 1953-54 et dans les années qui ont suivi jusqu'à aujourd'hui. Si vous avez d'autres photos de communiants ou des documents illustrant Pentecôte à Marrakech autrefois pensez à les partager avec les lecteurs du blog. Le webmaster les mettra en page. Bonnes fêtes de Pentecôte