LE PÉRE GILLES PÉGURIER LAISSE UN GRAND VIDE

PIERRE SAHUC MONITEUR PILOTE A LA BA707, PUIS AU 1 BERP NOUS A QUITTÉ

MICHEL PORTILLO, AUTREFOIS INSPECTEUR DE POLICE EN MÉDINA, EST DÉCÉDÉ CE 28 FÉVRIER (voir le commentaire d'Huguette, sa nièce)

Hélas! SI AHMED AGOURAM nous a quitté en ce mois de février  2015. Il venait de souffler ses 53 bougies et son destin a voulu qu'il s'éteigne aux Etats Unis. C'est  une douleur profonde de perdre un fils, et  il est impossible de consoler un père meurtri, aussi Salam Marrakech, Salam Fèz et Salam Sports présentent leurs condoléances les plus attristées à Monsieur AGOURAM MAHMOD notre vice président  et membre fondateur de l'Association des Anciens de Marrakech ainsi qu'à toute la famille Agouram et El Messaouri. (Message transmis par Chama Benzriouil)

CHARLES HOLBING, PEINTRE MARRAKCHI MÉCONNU, ENSEIGNA LA PEINTURE ET LE DESSIN D'ABORD AU LYCÉE MOHAMED V, PUIS AU LYCÉE IBN ABBAD. Il fut à l'origine de jeunes vocations artistiques.

Merci à Philippe Caillères de partager avec nous une des oeuvres caractéristique de l'art du maître.

Charles_Holbing-02    Charles.O. Holbing - Village berbere, 58 X 48, Marrakech 1950.

Le blog réalisera bientôt une page avec des oeuvres de Charles Holbing pour faire honneur à cet artiste marrakchi habitant longtemps du quartier de Bab Doukkala et pour la mémoire de ce professeur qui sut transmettre son savoir. Si vous disposez d'une de ses oeuvres merci de la photographier et de la communiquer au blog afin qu'elle soit publiée. Vous pouvez aussi partager vos souvenirs de ce professeur et de cet artiste marrakchi

La fraternité franciscaine et la paroisse des Saints-Martyrs sont en deuil. Nous avons appris que le frère franciscain devenu père Gilles et prêtre à Marrakech venait de "vivre sa grande rencontre avec le Seigneur" en novembre dernier. Ses funérailles et l'eucharistie d'action de grâce ont eu lieu à Marrakech le lundi 24 novembre 2014 à 11 heures en l'église des Saints-Martyrs.

Nous n'avons aucune photographie du Père Pégurier et faisons un appel à nos lecteurs  pour remédier à cette lacune. En attendant nous proposons une photographie de l'église ND des anges, dite de la Médina au derb Nakous où le Père Pégurier dont le visage est en partie caché se trouve avec ses catéchumènes en mai 1957.

Gilles-Pégurier-1956 

Marie-France Béchara a communiqué cette photographie en précisant que c'était la dernière messe de communion célébrée dans la petite église le 19 mai 1957

Le frère Pégurier prit l'habit franciscain à Pau, le 7 juillet 1944 avec les frères Agel Albarel, Henri-joseph de Castelbajac et Jean-Paul Barué et arrive au Maroc vers 1953. A Marrakech il est prêtre à ND des Anges. , le père Gilles, l'avait restaurée à la suite d'un incendie. "Tout était à la chaux, en crépi et les cimaises étaient faites de troncs de palmiers. L'autel était au milieu de l'église ...et le prêtre célébrait face à l'assistance. La décoration y était de la plus grande sobriété. Un lieu de prières...". Le Père Pégurier fut muté un temps à Rabat et soutint une thèse de doctorat en Sorbonne. Quand il revint à Marrakech la chapelle de ND des Anges, celle où Lyautey allait se recueillir, celle que le Père Gilles rénova, avait été vendue par morceaux et l'équipe de prêtres regroupée à l'église des Saints-Martyrs. 

Le Père Gilles Pégurier avait créé une fondation Le Majal  et s'est investi dans le monde associatif. Dans l'équipe de prêtres et de frères ces dernières années il était appelé: " la mémoire des lieux, puits de science et de sagesse".  Il était un scientifique en sociologie rurale de zones en voie d'urbanisation, il enseignait et publiait sous son prénom d'état civil Jacques Pégurier. Ses travaux en géographie humaine sont une contribution au service du Maroc et des marocains;

- Pour une approche socio-économique de la région du Tensift - 1973
- Urbanisation d'un Centre rural au Maroc. Etude d'un cas -
- L'Intégration urbaine dans les villes petites et moyennes de la région économique du Tensift (Sud-Ouest marocain) - 1977
- Espaces Urbains en formation dans le Tensift - 1981
- L'Intégration urbaine dans les villes petites et moyennes de la région économique du Tensift - 
L'une de ses conférences relativement récente (mai 2011) montrait l'actualité des principes du fondateur de son ordre:

François d'Assise : une réponse à la crise de l'écologie

Une causerie du Père Gilles Pégurier de Marrakech. Saint-FRANCOIS est un saint du moyen âge... Comment prétendre qu'il puisse apporter une réponse quelconque à la crise de l'écologie de nos jours ? 
Le Père Gilles Pégurier est resté 70 ans franciscain et s'est fait beaucoup d'amis y compris en dehors de sa fraternité et des chrétiens du Maroc.
Chacun peut ajouter des épisodes de la vie du Père Gilles ou des souvenirs dans les commentaires... On peut témoigner de ce qu'il a apporté à ceux qu'il a rencontré... Penser aussi à des photographies pour raviver la mémoire... 

LE MONITEUR PILOTE PIERRE SAHUC NE VOLERA PLUS SUR LA JULIE

Pierre SAHUC 06 Sur la Julie

Son neveu nous l"apprend:"C'est avec tristesse que je vous annonce le décès de mon oncle, Pierre Sahuc, élève pilote (1960) puis moniteur de la base école 707 de Marrakech où il a passé de longues années."

Sur une photo envoyée par Jean-Michel SAUX, il se trouve parmi les moniteurs pilotes de la promo 60-B 1er escadron.

Sahuc-Pierre-60B-1 

Pierre Sahuc est le troisieme en partant de la droite. Son nom figure aussi dans la liste des Moniteurs-pilotes qui ont formé les pilotes marocains de la 1er BERP

Pierre SAHUC 05 En fougat

"Pour ce que j'en sais, il a fait partie des forces aériennes marocaines puis a été réintégré dans l'Armée française."

Pierre SAHUC 03

"Moniteur d'avions puis d'hélicoptères (escadrille Baden), il a fini sa carrière à Salon de Provence. Ensuite il a pris sa retraite et entre pétanque, parties d'échec et piscine, il a vécu heureux entre Aix en Provence et Marseille. Il est décédé à Marseille en avril 2014 des suites d'un cancer."

Pierre SAHUC 04Pierre SAHUC 02

 

 

"Ci-joint, quelques photos de lui, a bord de "La Julie", sur Fouga, ou en uniforme.

Il a rejoint le ciel qu'il a tant aimé ainsi que sa femme Claude qui l'y avait précédé.

Gilles, son neveu."

Ses élèves pilotes de la BE 707 et les pilotes marocains de la 1er BERP, ainsi que ses camarades Moniteurs pilotes de Marrakech, auront une pensée pour lui. Nous remercions aussi Gilles son neveu pour les souvenirs qu'il partage et nous lui disons notre sympathie.

HOMMAGEAÀAL'INSPECTEURACHEF DE POLICE MICHEL PORTILLO

 

Michel-Portillo-photo

Huguette partage avec nous sa tristesse:
Chers amis, je me permets de rendre hommage sur le blog, à mon cher Oncle qui vient de nous quitter, ce 28 Février à Dijon. Il avait 94 ans, et c'était un ancien du Maroc. C'était le Frère de ma Maman et depuis la disparition de mes Parents, il était un Papa pour moi. Ancien Tirailleur il a participé au conflit comme ses deux Frères. 
A la fin de la guerre il est rentré dans la Police au MAROC. Il a été muté dans plusieurs villes de notre beau Pays, mais il est resté très longtemps à MAZAGAN. 
Nous avons eu la chance qu'il soit muté à Marrakech en Médina et, il n'a pas travaillé avec Sauveur qui, lui, était au Guéliz. 


Comme je suis très triste je clos ce petit hommage que j'ai voulu te rendre mon cher Oncle pour l'amour que tu as porté et donné à toute ta petite famille. 
Tes filles sont très malheureuses mais elles savent que je suis là pour elles.  Nous avons été une famille très unie et nous le resterons toujours...au revoir mon cher Oncle.  Huguette.ta nièce qui t'aime ...

La cérémonie eut lieu le 4 mars à 12h45 en la salle des cérémonies du crematorium de Dijon-Mirande.

Nos condoléances aux filles de Michel Portillo Joelle et Jeannette et à leurs familles, à Huguette et Sauveur, à ses proches, à ses collègues de la Police, à tous ses amis.