Eric-Schweizer-6eÉRIC SCHWEIZER, qui vivait au Canet-en-Roussillon après avoir résidé à Casablanca et qui fut élève de l'école du Guéliz et du lycée technique Hassan II à Marrakech a fait ses adieux à sa famille et à ses amis ce 25 mars.

Éric en 6e au lycée Hassan II

schweizer-Samuel

Certains se souviennent de la famille Schweizer,  Samuel le père (surnommé Samy), originaire de Suisse, avait créé une entreprise de plomberie et installations sanitaires vers 1930, d'abord rue Verlet Hanus, puis pour s'agrandir il s'installa sur un terrain à côté du café du Commerce avant qu'il ne soit remplacé par la Renaissance.

Samy Schweizer

Mobilisé par la Suisse pour défendre son pays des ambitions nazies, il sera vite démobilisé et reviendra marié avec Mady à Marrakech. 

schweizer-magasin

Après la guerre Samy acquiert le terrain où plus tard sera construit le Colisée pour y installer ses ateliers, puis  neuf ans plus tard, il fit l'acquisition du très grand bâtiment qui abritait autrefois les caves Guichet, au 9 de la rue Clémenceau. Une réputation méritée de travail précis et de qualité avait permis ce beau développement. Mais à 49 ans il subira une grave opération qui ne lui permettra pas de se rétablir et il meurt le 16 février 1958, laissant Mady avec ses deux enfants Colette et Eric. Il fut enterré au cimetière européen de Marrakech. Un article de Salam Marrakech 1996 n°51 raconte son oeuvre de pionnier. Mady resta à Marrakech jusqu'en 1976. Elle est décédée à Genève à 94 ans le 13 avril 2006.(SM n°90-91)

Éric (72 ans) avait gardé des liens avec les amis de sa génération.

Eric-Schweitzer-2008_p

Éric en 2008 en compagnie d'amis d'enfance: J.P MARREL, Daniel MULLER, Jean-Pierre BORDET, Catherine LAFARGE-LERAIS, Patrick de LA FONTAINE, Solange ANIDJAR-AUTOGUE, Sylvie SCLINGAND (cachée), Renée BRIGNOLI-BORDET, Marylou MULLER, Irène TROUPOSKIADÈS, Didier NEIGEL, Marie-France JOURNEAU, Daniel LERAIS, Monique NEIGEL, Michel DELALANDE.

C'est Sylvie, sa compagne, qui nous a annoncé la triste nouvelle et confirmé que le service funèbre est prévu le mercredi 29 mars à 14 h 30 au crématorium de Canet-en-Roussillon. Nous adressons nos messages de sympathie à la famille et à tous les amis d'Eric, notamment à ses proches: Colette SCHWEIZER sa soeur, Yvan LORDAT et ses enfants; Sylvie BASTIEN et ses enfants, sa compagne ; Yannick et Stéphane, ses fils et leurs familles.

Eric avait demandé à Daniel LERAIS son ami de toujours, de lire un message lors de son "dernier voyage" à toutes cellles et ceux avec lesquels il partageait des souvenirs. C'est ce que Daniel fit fidèlement ce 29 mars. C'était la volonté ultime d'Éric à l'adresse de ses amis: "NE SOYEZ PAS TRISTES, GARDEZ EN VOUS NOS MEILLEURS SOUVENIRS"

LE PILOTE JEAN-MARIE LAHALLE 

Sa fille Corinne nous fait part du décès de Jean-Marie:

"Bonjour, je viens de découvrir votre site, après avoir fait des recherches sur Pointe Noire, Dolisis, Fort Lamy, où mon père fut pilote. Et c'est avec une très grande émotion que je viens de lire son nom: LAHALLE. !! Je suis Corinne, sa fille, la plus jeune. Et si je suis si troublée, c'est que mon petit papa est décédé, le 26 janvier dernier. C'est donc tout récent. Et si je fais ces recherches, c'est pour me sentir encore plus près de lui. Alors, imaginez mon émotion !! Et puis, je découvre simultanément, le nom de Michel Lourdais, qui fait partie de mes souvenirs d'enfance. Nous étions amis avec ses enfants. C'est en voyant son nom, que j''ai été interpellée. C'est extraordinaire de voir ces photos...."

Corinne nous envoie le faire-part..

Avis Lahalle  Jean-Marie LAHALLE fut attaché à la Base aérienne de Marrakech pendant deux périodes de sa vie de pilote.

Corinne nous communique sa biographie qui rend compte de la richesse de son parcours:

Pilotage aux Etats Unis, Meknes, Dijon et Creil, avant Marrakech
- 19 janvier 1934 : Naissance à Joinville en Haute Marne 
- 17 Octobre 1952 : Démarrage de sa formation de pilote sur STAMPE ( Base d'Aulnat ou Albi ? ) avec Coutu, Servais, Verette
- 15 Septembre 1953 au 31 aout 1954 : Elève pilote sur la Base Graham Air Base de Mariana ( FLORIDE ) sur PIPER CUB avec plusieurs instructeurs: Lancaster, Reilly, Introcaso, Spearkes, Sparks...

LAHALLE-USA-6pilotes Floride: Jean-Marie Lahalle  est le 3ème en partant de la gauche, avec la combi de couleur claire.

Avion-2-Lahalle

- 31 Aout 1954 : Obtention du Brevet de Pilote Militaire
- 05 Novembre 1954  au 16 Décembre 1954 : Meknès .Vole seul sur VAMPIRE
- 14 Janvier 1955 au 14 Septembre 1955 : Dijon 1/2 Cigognes . Vole sur OURAGAN   Carnet de vol signé par Commandant VAUCHY, JULIENNE, ALLARD, TARDIEU 
- 10 Octobre 1955 au 30 Novembre 1956 : Creil .Vole sur VAMPIRE, MYSTERE, T33
Première période à Marrakech:
- 26 Décembre 1956 au 07 Mars 1957 : Marrackech sur T6 HARVARD       Carnet de vol signé par le Capitaine XIMA
Pilote à Meknes, Tours, Pointe noire, Fort Lamy, Strasbourg
- 18 Mars 1957 au 28 Février 1961 : Meknès sur T33, VAMPIRE, FOUGA, OURAGAN      Carnet de vol signé par Capitaines CAMPS, PRADAL, RAJAU, DURRANDE, LAHEMS
- 06 Mars 1961 au 23 Mai 1962 : Tours ( Indre et Loire ) sur T33, OURAGAN, MYSTERE    Carnet de vol signé par Capitaines MARCHANDISE, GAUCLERE

Lahalle-Commandant-avion-1962

- 04 Juin 1962 au 31 Aout 1964 : Pointe Noire ( Congo ),  et Tchad, Fort Lamy, sur MH 1521, BREGUET, DASSAULT 315,    Carnet de vol signé par Commandant SOULAT
- 10 Novembre 1962 Licence de commandant d'avion sur MH 1521
- 11 Juin 1965 au 31 Mai 1967 : Strasbourg sur MH 1521      Carnet de vol signé par Colonel RIEUNEAU, Commandant JUILLARD
Deuxième période à Marrakech:
- 06 Juillet 1967 au 30 Juin 1971 : Marrackech sur T6, JUNKERS     Carnet de vol signé par Commandant BELLISSARD, Capitaine AIRAULT, Capitaine NEZOU
Fin de sa carrière militaire.  Jean-Marie obtiendra sa retraite en Novembre 1971
Corinne nous communique les noms des pilotes qu'il a connu à Marrakech dans la période où les pilotes français participaient à la formation des pilotes marocains de la 1ere BERP:
Dernaude, Clément, Sahuc, Bouhenaza, Dahbi, El Aboubi, Chtata, Nahib, Errechid, Bouillane, Abounasseur, Sami, Bejjaj, Zelmat, Oukail, Oumalek, Jaouahir, Cheay, Bouyachou,  Ouizrale, Ahabri, Abounsi, Kerjij, Baabou, Sellouni, Bakioui, Hazem, Lazaar, Ouhadou, Bakfi, Elatifi, Sahraoui, Laachouri, Zouine, Bouchkhi, Chanid, Ahabri, Chanid, Boutserfil, Bemaciri, Belheouz, Bounouar...........
Jean-Marie conservait un tableau de souvenirs avec la liste de tous les avions qu'il avait piloté dans sa belle carrière.

Tableau-Lahalle-Ailes Américaine, Marocaine, et Française  Avec les ailes Françaises, Américaines et Marocaines.

On trouvera des souvenirs de la coopération franco-marocaine pour la formation des pilotes à une autre page du blog: cliquer sur ce lien: SOUVENIRS 

Une fête à Marrakech dans la période 1967-1971 avec les autres instructeurs 

Groupe de copains avec Papa  Certains reconnaîtront Jean-Marie Lahalle et Michel Lourdais (organisateur de rencontres entre anciens piloes, notamment en 2005 à Marrakech).

Chacun pourra apporter des souvenirs de Jean-Marie dans les commentaires et aussi adresser ses condoléances à Corinne et sa famille.

JACQUES DELAVIERRE
Jacques était venu au Moussem des anciens marrakchis de juin 2016 en Avignon. Il y partcipait fidèlement depuis de nombreuses années pour retrouver ses amis. Il est décédé le 10 février dans la paix et auprès des siens.

9-Calas-Delaviere-moussem-16 Jacques Delavierre entre Maurice Calas et Claudine Calas

oecum-424

Jacques Delavierre, participait autrefois avec sa femme Fernande au Moussem des marrakchis. Elle est décédée en aout 2014. 

Jacques fut l'un des responsables des Éclaireurs unionistes à Marrakech dans les années 50 à 53. Les anciens éclaireurs se souviendront de cette période. Roger Perrenoud qui travaillait comme lui à la Compagnie d'électricité de Marrakech lui avait confié la troupe d'éclaireurs, la plus ancienne unité scoute de Marrakech.

Jacques-Delaviere-Seguin-Ouka

 Recherche des gravures rupestres à l'Ouka par Jacques et Claude Seguin.

Avec Fernande sa femme, ils se sont installés au 15 de la rue du Commandant Humbert au Guéliz. Certains se souviendront de leurs deux filles blondes Laure-Ellen et Evelyne. 

Delaviere-Bapteme

 

Sur la photo devant le temple protestant de l'Hivernage se tiennent derrière Jacques son ami Quarmenil et derrière Fernande Suzy de Mondenard. 

Un témoignage de Maurice Calas: "Jacques et Fernande, ont été parmi les piliers de l'église protestante de Marrakech, Jacques comme relais pour les éclaireurs et Fernande au Conseil presbytéral ; puis aprés le départ de Dumas tous deux entraîneurs du groupe de jeunes.  Par leur sens de l'accueil, ils ont entourés et fidélisés  de nombreux militaires protestants venus faire leur service à Marrakech, leur laissant avec l'ensemble de la paroisse un souvenir impérissable de la communauté. Personnellement ils ont été des amis, plutôt des frére et soeur trés chers qui m'ont fait découvrir de par leur connaissance de la vie, des aspects de la  société que je ne soupçonnais pas ; pour moi Marrakech était un milieu à part ou je vivais dans l'innocence d'un provincial."

 

En rentrant du Maroc ils s'étaient installés pas très loin d'Avignon au pied du Mont Ventoux.

Le Moussem des anciens de Marrakech était l'occasion de retrouver leurs amis. Lors du Moussem 2009, Jacques avait retrouvé un autre ancien éclaireur unioniste de Marrakech, Claude Seguin qui avait fait le voyage depuis Toulouse.

Delaviere-Seguin-2009 Jacques Delavière participait aussi avec Fernande aux célébrations oecuméniques du Moussem et il avait confectionné une croix et un lutrin pour ce service d'unité des chrétiens. 

Croix-et-lutrin Chacun pourra partager des souvenirs de Fernande et Jacques et adresser des messages de sympathie à leurs filles Laure-Ellen et Evelyne en ajoutant un commentaire au bas de cette page.