HOMMAGE À TOUS LES POILUS

NOMBREUX SONT LES SOLDATS QUI FRANCHIRENT LA MÉDITERRANÉE POUR AFFRONTER LES TROUPES ALLEMANDES, AUTRICHIENNES ET BULGARES.

LES PHOTOGRAPHES ET LES ARTISTES METTAIENT EN VALEUR LEUR ENGAGEMENT 

grande-G-spahi-2

 

 

Un spahi blessé à la bataille de Charleroi, peint par l'artiste Orange en 1914.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

grande-G-tirailleurs-marocains-2 

Zouaves et Tirailleurs venus du Maroc, en réserve avant de remonter au front.        

Le 11 novembre 1918 le Maréchal Foch accompagné du général Weygand et de deux amiraux britanniques recevait l'accord du gouvernement allemand par l'intermédiaire de ses représentants sur les conditions imposées à l'Allemagne concernant la livraison de ses armes et les réparations dues aux alliés. Cet armistice était signé à Rethondes pour 36 jours renouvelables. Il fut effectivement renouvelé en janvier et la paix ne fut finalement signée à Versailles que le 28 juin. Le défilé de la Victoire eut lieu sur les Champs Elysées le 14 juillet 1919, huit mois après le cessez-le-feu.bombled-defile-de-la-victoire-1-1  Toutes les troupes Alliées furent représentées:Canadiens, hindous, australiens, japonais, polonais, roumains, serbes, italiens bersaglieres, italiens alpins, marins anglais, écossais Le défilé fut conduit par les maréchaux Joffre, suivis de Foch et Pétain. Les marocains furent aussi du défilé

bombled-defile-de-la-victoire-marocains De gauche à droite:  Chasseurs à pied, fusiliers marins, légion étrangère, sénégalais, marocains, malgaches, zouaves, tirailleurs algèriens, spahis algèriens, cavalerie, spahis marocains.

N'oublions jamais ce que nous leur devons.