BONNE ANNÉE AUX MARRAKCHIS ET À LEURS AMIS

Salam-MRK-voeux_0001

Nous formons des voeux pour les Marrakchis d'autrefois et d'aujourd'hui, afin que 2014 soit pour tous une bonne et heureuse année. Nous leur souhaitons de retrouver leurs amis, d'échanger leurs souvenirs et leurs projets et de réaliser des voyages et des moussems pour avoir le plaisir de se rencontrer. Le blog Mangin @Marrakech fera tout ce qui lui est possible pour que ces voeux se réalisent.

Les Marrakchis échangent leurs voeux

Aziz_Cherkaoui_ 2014

Merci Aziz pour les voeux du club des marrak-chis du 41 français. 

Le Club 41 est un Club humaniste caractérisé par son esprit d’ouverture et de partage.

Il est ouvert aux hommes de plus de 40 ans, qui souhaitent promouvoir : Paix, Tolérance, Amitié, Entente entre les peuples, dans le respect des idées de chacun, en s’enrichissant des expériences mutuelles.

Composition du Bureau du 41 marrakchi : Président : Aziz Cherkaoui (CCEMM); Secrétaire : Daniel Hourès(UMP); Trésorier : Anas Bennouna(CJD).

Bonne année à tous les marrakchis qui partagent leurs voeux ( voir d'autres cartes de voeux au bas de la page )

 

Lycée Mohamed 5 Marrakech Photo C.Hakem 2010

LE LYCÉE MOHAMMED 5 FUT D'ABORD UN COLLÈGE...

Pour lancer un lycée il faut des élèves et des familles qui soient d'accord pour les y inscrire. La méthode employée par les responsables de l'enseignement musulman à Marrakech fut d’offrir aux élèves de primaire de continuer leur scolarité secondaire dans le même établissement.

L’établissement d’enseignement primaire choisi fut l’École musulmane des fils de notables créée en 1919. Cette école avait six classes en 1933 allant du cours préparatoire à la classe de préparation au certificat d’études primaires.

Ces classes se trouvaient dans des locaux situés Riad Zitoun Djedid. L'année 1933 fut mise à profit pour construire une école toute nouvelle qui, tout en gardant le nom d’École musulmane des fils de notables, fut destinée à devenir un établissement d’enseignement secondaire du niveau collège avec quatre années d’enseignement au delà du primaire.

Lycee Mohamed V -96

 La cour du lycée Mohammed V en 2010. Photo C.Hakem.

Dès octobre 1933, un bâtiment neuf et fonctionnel s’élevait dans un angle du verdoyant Agdal ben Ahmed, dont le terrain avait été choisi et cédé par le Service des Domaines. Ce terrain, par sa superficie de 2 hectares et par sa situation répondait parfaitement aux désirs du Service de l’enseignement. Il permettait par sa superficie de concevoir un vaste projet d’ensemble et de ménager des agrandissements pour l’avenir.

Lycee-Mohamed_V-terrain-1933 Sur le plan de 1920, l'emplacement futur du lycée est un jardin avec bassin cental appelé Arsa el Bahia. Il s'agit d'un jardin plus vaste que celui de la Mamounia et plus étendu que l'Arsa el Afia plus au sud. Le quartier et la rue Riad Zitoun Djedid se trouvent entre cet immense jardin et Djemaa el Fna.

À la rentrée d’octobre 1933, six belles classes modernes, un grand msid (école coranique), un immense préau étaient prêts à recevoir les jeunes garçons de la Bourgeoisie Marocaine.  Ce furent par conséquent les élèves de primaire de l’École musulmane des fils de notables dont le Directeur à l'époque était M. Elie RAT qui inaugurèrent ces salles. Mais compte tenu du nombre restreint d’élèves candidats à ces enseignements pourtant gratuits, seules quatre classes ouvrirent la première année. Monsieur Elie RAT était Franc-maçon de la loge L'Atlas, marrakech rattachée au GOdF (Grand Orient).

Elie_RAT_Directeur

Dès le mois d’octobre 1934 une première année secondaire était créée avec un effectif de 15 élèves. M. Élie RAT  enseignait dans cette classe et nous connaissons les noms de deux autres enseignants de cette époque: MM Jean MALHOMME et Maurice  DURET. Jean MALHOMME se rendit célébre par ses recherches et ses publications dans le domaine de la préhistoire du Maroc. (Corpus des gravures rupestres du Grand Atlas (Rabat 1959-1961).                  Le Directeur Élie RAT

En juin 1935 un internat était prêt à recevoir 40 pensionnaires et les résultats très satisfaisants des élèves de première année secondaire permirent d’ouvrir une classe de 2e année secondaire à la rentrée suivante.

En juin 1936, furent construites cinq nouvelles classes, destinées aux élèves du secondaire.

Lycee-Mohamed V MRK47 Photo C. Hakem 2010

 

Rentrée d’octobre 1936 : L’École musulmane des fils de notables devient officieusement le Collège musulman de Marrakech : une classe de troisième année secondaire fut ouverte, de même qu’un internat secondaire. Personnels administratifs et nouveaux professeurs furent recrutés.

Monsieeur Élie RAT en fut donc le premier directeur. Maurice DURET continua dans l’établissement, Les nouveaux enseignants furent ABDELKAMEL Mostapha, Raoul KAZI, de même que Paul DUTRIET et Julien PAOLINI.

Les élèves du secondaire étaient encore peu nombreux : 6 en 4e année, 9 en 3e année, 6 en 2e année et 22 en 1ere année, soit au total 43 pour 257 dans les classes primaires.

Le collège était sous-utilisé, un moins grand nombre de fils de notables qu’espéré avait entrepris des études dans le secondaire.  Des places pour trois fois plus d’élèves restaient libres.

 

Lycée_MohammedV_marrakech Photo C.Hakem 2010

 

Pour encourager les jeunes musulmans et leurs familles à aller au delà des études primaires  "Sa Majesté le Sultan a bien voulu manifester l’intérêt qu’Elle portait à l’enseignement de ses sujets en général et au Collège musulman de Marrakech en particulier en patronnant cet établissement et en l’autorisant à porter son nom glorieux."

La direction générale de l’Instruction publique prit toutes dispositions utiles pour qu’il soit possible de construire tous les locaux que le développement du Collège musulman de Marrakech nécessiterait dans le futur. Les plans ont prévu  15 nouvelles classes, de nouveaux bureaux, une immense salle de conférence avec bibliothèque, une infirmerie modèle et un aménagement des jardins ce qui devait faire de l’établissement la perle des collèges du Maroc.

 

Lycee_Mohamed_5-Marrakech-01 Photo C. Hakem 2010

 

COLLÈGE SIDI MOHAMMED - MARS 1937

Sa Majesté le Sultan MOHAMED V assista en personne à l’inauguration officielle et solennelle du Collège, le 23 mars 1937.  C’est à partir de cette date qu’il prit le nom de COLLÈGE SIDI MOHAMMED. Les classes du primaire furent transférées dans une nouvelle école construite du côté de Bab Khmis. Les élèves musulmans de tout le sud du Maroc désirant poursuivre leurs études au delà du CEP (Certificat d’Études primaires) purent intégrer les classes du Collège Sidi Mohammed grâce notamment à l’internat qui pouvait accueillir des pensionnaires  de la région de Marrakech et du Sud du Maroc. Il était possible aussi aux élèves musulmans de suivre leur scolarité au Collège européen, certains firent ce choix.

Monsieur Élie RAT, diplomé de l'École Normale appartenait à l'enseignement primaire et fut donc le premier directeur à conduire l'établissement vers la création de classes secondaires. Monsieur SALLEFRANQUE fut l'un de ses collaborateurs.  Dès que le collège fut lancé Mr RAT choisit de reprendre une École de l'enseignement primaire laissant la direction du collège à un Directeur de l'enseignement secondaire.

Monsieur DEVERDUN fut le premier directeur après l'inauguration officielle du collège. Un économe fut aussi nommé en la personne de M. ARDUIN.

Le collège forma plusieurs vagues d'élèves s'entourant d'une forte équipe de professeurs musulmans et européens au cours des ans. Nous montrons une photo du corps enseignant de 1954 à la veille de la transformation du collège en Lycée, alors que M. PETITPRÉ en est le Directeur (1952-1956). 

College-Sidi-Mohamed-MRK De gauche à droite: les deux premiers rangs: Mr DLIMI, Mr ABDELKAMEL, Mr NAJI, Mme GUENIER, Mr TEBBA, Mme LAGET, Mr BELKEZIZ, Mme MAFFRE, Mme TROUGNOU, Mr KANDIL, Mr PETITPRÉ Directeur, Mr RAHAL, Mme SANTONI, Mr ORREINOY, Mme MUZY, Mr CHICANNE, Mlle BERCET, Mr Jean ORIEUX, Mme DENMAT, X, X, X; troisième rang: Messieurs Jean MALHOMME, DOUKKALI, CHEBLI, X, X, X, LAUVRIÉRE, X, X, X, X, X, X; quatrième rang: Messieurs LAUGIER, Intendant, ESMIEU, TREBUCHET, surveillant général de l'internat, SOUIRI, X, René ZURITA, RENUCCI, ROCCA, SERRA secrétariat, GUIRONNET censeur, ROUCH surveillant général.(Photo Salam Marrakech)

Cette photo nous permet de rendre un début d'hommage à tous ces enseignants qui n'ont pas compté leur temps pour permettre à de nombreux élèves d'acquérir les connaissances qui leur donnèrent des atouts pour une meilleure vie professionnelle et le développement du Maroc. Cet hommage est adressé aussi aux nombreux professeurs qui ne figurent pas sur la photo. Une mention particulière pour Jean ORIEUX, immense homme de lettres et biographe de renom. Il s'isolait pour écrire à l'auberge d'Ouirgane. voir--> wikipedia-jean-orieux Voir aussi une video de 1970 où il parle de son livre sur Talleyrand, il était aussi membre du premier Rotary club de Marralech.

LE LYCÉE MOHAMMED V

Lycee_M5bg_Mattakech02

Nous ignorons beaucoup de noms parmi les professeurs et les élèves célèbres ou moins célèbres de ce Lycée. Ceux qui voudront ajouter des souvenirs et des noms pourront le faire dans les commentaires ci-dessous. Les photographies des professeurs et des classes sont les bienvenues aussi.

Lycee_Med5bg-04

Après l'Indépendance et pendant plusieurs années le directeur était Monsieur BERTON. Par la suite le professeur de mathématiques et de sciences physiques Mohamed BELMOUKADDEM devint Proviseur du Lycée. Une photo nous montre une équipe de professeurs à cette époque:

Lycee_MV_ClaudeMAIGROT_GUERHIA_GUIRONNET_X_TREBUCHET_Paul_MAUFRONT_BOULLET_1954 Claude MAIGROT, GHERHIA, GUIRONNET, X,TREBUCHET, Paul MAUFRONT, BOULLET,...

Période 1955-1961: MM. TALIBI (arabe), BESSON (Sciences nat), ONO (Maths), KOURIBA (français), RAHAL (traduction: arabe-français) , CHEKFA (français), TRIKI...

Début des années 60 (1961-66): MOHAMED nous cite les noms de plusieurs professeurs: Mr ESMIEU professeur de français 1re année, Mme MAUFRONT, français 2e année, Mr FRAISSINET français 3e année, Mme NACER, français-lettres 4e année, Mme SOUDANT géographie-histoire, Mme DELANOY géographie-histoire, Mr BOUCHER histoire-géo, Mr DESMOUCELLES sciences-nat. Mlle COSEQUE français, Mme BOUCHER français, Mr FRIGGERI math, Mr PIOCH math, Mr MAZRA sciences, Mr HUBAC, sport, Mr THIERY sport, Mr HAKEM sport, Mr ISSAM arabe, Mr HAZMIRI, Mr TAKLEDINE, Mr ZIAT, Mr BAZI langue arabe ,etc... Mohamed remercie ses anciens professeurs de français pour son niveau de langue et dis à leurs descendants fils, filles, petits enfants que "ces personnes ont été généreuses". Il y eut aussi d'autres professeurs comme Mr CHATELAIN sport, Mme HAKEM, SVT et Physique-chimie, Jean CERVONI français. 

 

Noureddine ALAMI nous a donné quelques autres noms: M DEDIEU, M & Me PAILLER,   il faudrait en poursuivre la liste... Certains étaient toujours en poste entre 1967 et 1973 comme MM CERVONI, DEDIEU, MAUFRONT, HUBAC dont l'élève KHALLOUFI se souvient et donne les noms de M. GENY, de M.THIPAULT en français (4e année).  Il ajoute un commentaire intéressant sur la sévérité, mais aussi la générosité de M. NACEUR Professeur de mathématiques.

Lycee-Mohamed-V-Marrakch-06 Photo C. Hakem mai 2010

itineraire_brisé_Mghazli

Témoignage: Med Azzam Mghazli, se souvient de plusieurs de ses professeurs.   "Mme Soudant était mon professeur d'histoire géographie, elle était très gentille. M. Chatelain professeur d'éducation physique, il nous faisait courir et ceux qui étaient en retard avaient une sanction, des pompes par exemple. M. Thiery, prof de maths, était également joueur de Rugby dans l'équipe de Marrakech. M.Issam était prof d'arabe, il était parmi les premiers professeurs contre tout châtiment corporel. M.Cervoni était mon prof de français. C'est lui qui nous avait trouvé des adresses de jeunes français avec lesquels on entretenait une correspondance régulière. J'aimerais bien avoir des nouvelles de ces professeurs et surtout de M. Cervoni. Je cherche aussi la trace de mon professeur de sciences naturelles qui m'avait donné l'envie de faire des études médicales,.. il s'agit de M. Montagut. Il serait originaire de Toulouse.
Le Dr Med Azzam Mghazli est devenu médecin allergologue et président du conseil régional de l'ordre des médecins (Tensift). Il est aussi écrivain et a publié un beau roman qui se situe entre les années 50 et aujourd'hui: Itinéraire brisé proposé par ÉDILIVRE en livre papier ou livre PDF  : POUR COMMANDER   ISBN: 9782332488688.  Bonne lecture.(voir un résumé sur ce blog --> Résumé)
La proportion assez faible de professeurs marocains venait du fait qu'il en manquait et que le Maroc avait fait appel à des professeurs coopérants soit de langue française, soit de langue arabe (egyptiens par exemple) pour se donner le temps de former ses propres professeurs.
LA PRIÈRE AU LYCÉE
Nous avons trois photos d'un jour particulier du Lycée Mohammed V, le jour où la prière collective obligatoire fut instituée dans l'établissement.

1967-0013

C'était un jour de l'année 1967. Probablement les élèves et les professeurs qui étaient au lycée cette année là s'en souviendront et pourront nous en faire le récit.

1967-0014 23-49-34

En 1972, il y avait encore 8000 enseignants français au Maroc et il apparaissait indis-pensable de prolonger l'accord de 1957 par un nouvel accord de coopération.
Les photos de 1967 rappelleront des souvenirs aux lycéens et aux professeurs. On remarquera les fers forgés d'une conception artistique élégante. On remarquera aussi que certains ont été tordus par des élèves musclés.
Professeurs joignables sur co-pains d'avnt: Baha OURHANIM, de 1957 à 1982: Lahcen ASCETE (alias El Fakir) de 1957 à 1960; Jacques PRADIER physique-chimie de 1969 à 1970; Françoise DUVOIS SAINT-ANTONIN professeur d'anglais de 1969 à 1977; Serge MONNIN, professeur de Physique-Chimie de 1978 à 1982; Abdelkebir DRIBINE professeur d'histoire. Merci à eux d'écrire leurs souvenirs.
Merci à ceux qui ont contribué à cette page par leurs récits ou leurs photos en souvenir de tous ceux qui ont vécu dans cet établissement depuis sa création jusqu'à nos jours. Merci aussi à ceux qui rajouteront les noms qui manquent. Nous nous souvenons de leur engagement pour l'enseignement des futurs cadres du pays et de tout ce qu'ils ont apporté pour permettre le développement du Maroc.
Quelques cartes de voeux à partager:

voeux

Maryse Siksou nous envoie  des voeux avec un pont comme à Avignon: "mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année. Peut être en juin cette année? In Ch'Allah!
Maryse"

Voeux_Francine-Jean-Paul

Francine qui profite du salon du cheval d'El Jadida pour aller au Maroc avec Jean-Paul, souhaite : "Bonne année aux marrakch-amis"
 

theatre-el-ghorfi

Mohamed El Ghorfi nous envoie un cliché du Théâtre de Marrakech avec ses voeux: "Bonne année 2014 et meilleurs voeux, avec plein de bonheur, santé et amour à toutes et à tous les anciens de Marrakech et sa région sans oublier le président de notre association Robert Lucké !"

Prebois

Chantal Perreve - Prebois a un matou plein de bon sens et nous adreese un dessin accompagné de: ".. tous mes meilleurs souhaits pour cette nouvelle année."

 

Bonne-annee44

Evelyne PUECH nous écrit:

"Que 2014 vous soit des plus heureu-ses vous apportant Santé, Bonheur, Prospérité et la réalisation de vos souhaits   BISES

C'est par un poême de Rosemonde Gérard que je voudrais commencer cette nouvelle année avec vous.

Bonne année à toutes les choses,
Au monde, à la mer, aux forêts.

serge-biscarrat

 

 

 Serge B. nous envoie une vue impression-nante depuis les hauteurs du plateau du Vercors et nous écrit : "Premier janvier,      Meilleurs voeux en ce début 2014. Serge."

Chacun pourra rajouter ses voeux dans les commentaires

NMohamed SAUBRY, Khalid ROUCHDIAbdelmonim ABOUNOUAIM, Younes FAD, Badr FAHMAN, Brahim KABBADJ, Bahia ZAHOUT, Abdeljalil JIDARAbderrahman KORATI Lucie VAN DE CAPELLE, Abderrahim AIT LIMODDAN, Robert IMZI, Hicham MTOUGUYFatima HADRIZakia EL FERRAGLyazid CHABBOUBAJalal FOURATIMohamed BENMOHABaha OURHANIMKhalil TRIKI, Amzil AHMED, Abdeljabbar DYANI, Houda ROUHINoureddine BENNOUNAAbdelmoula LAFHAL, Ahmed ROUGAAhmed ZAHOUANESalem ESSAYDIRadouane RAMILABrahim IBARIOUEN, Hassane BOUZIT, Abdelkebir ZARWEL, Abdelhaq ZEGZOUTIJamal ANAQMohamed SOUKABKamal SEMHANEMohamed Azzam MGHAZLIMustapha SRATIAsmaa LAMBERT (ELASSAL)Fethallah DEMNATIOulhaj OUJABEURElkbir ABBASSIChakir ALHAMIDSara EL GUERGAAIFattma MAROJiji JIHANE (JIJI)Ghalia MOUJAHIDMounir EL KOUARIFathallah ABOUTAOUSAbderrahim CHOUBRIFatna BELBAHLOUL,Aziz SAKABElyousfi SIMOMohamed EL AMIMOmar ABOUZZOHOURAbdeljalil ZIDANEAbdellatif ELAKKARIélazzouzi MY MUSTAPHA,  Mhammede NIZARHicham AIT ITTO, Abdelmoula ZEGZOUTIMohamed MOUQSETE, Salah EL WOUIHRANIKhadija YAGGOUTEYoussef ALMOUTAQIMohammed AOUINATIMohamed SEKKOUR, Mohamed CHAFIQIAziz ZEGZOUTIAhmed JELLOUN, Karima CHIKI (KIMA), Latif LAMBARAA, Mustapha ZAKARIAHakim BENDAMEN, Boucetta ABZAOUIAit-Boumenkar ABDELILAH,